Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Doctor Strange” prend la tête du box-office




"Doctor Strange", avec Benedict Cumberbatch en super-héros aux pouvoirs occultes, s'est emparé de la tête du box-office nord-américain dès sa première semaine à l'affiche, selon les chiffres provisoires fournis dimanche par la société Exhibitor Relations. Le film, qui a amassé 22 millions de dollars de recettes en un week-end et 85 millions de dollars depuis sa sortie, raconte l'histoire d'un neurochirurgien réputé dont la vie bascule à cause d'un horrible accident de voiture qui le prive de l'usage de ses mains.
Après avoir essayé tout l'éventail de la médecine occidentale, il voyage vers Katmandou où il découvre un centre de soins qui se trouve aussi être la ligne de front d'une bataille contre des forces obscures invisibles. "Doctor Strange" devance "Les Trolls", le nouveau film d'animation des studios DreamWorks.
Cette comédie musicale survitaminée a amassé 11 millions de dollars de recettes en un week-end et 45 millions de dollars depuis sa sortie. Elle met en scène une ribambelle de poupées miniatures roses, bleues, multicolores, pailletées d'argent ou d'or, à la tignasse dressée sur la tête, qui font des câlins toutes les heures, chantent, se trémoussent et ne conçoivent la vie que dans la fête et la bonne humeur.
En troisième position arrive "Tu ne tueras point" ("Hacksaw Ridge", selon le titre en version originale), un film de guerre australo-américain. Il n'a récolté que 15 millions de dollars depuis sa sortie. Le long métrage - qui marque le retour de Mel Gibson derrière la caméra - relate l'histoire d'un engagé volontaire pendant la Seconde Guerre mondiale qui a refusé de tuer ou de porter une arme au combat en raison de ses croyances personnelles. La comédie loufoque "Boo! A Madea Halloween" - sur l'étrange Halloween de Madea, le personnage de matrone noire américaine forte en gueule incarné par Tyler Perry - a chuté à la quatrième place de ce box-office. Elle est suivie par "Inferno", thriller inspiré de l'oeuvre de Dan Brown ("Da Vinci Code").
Dans ce film peu apprécié par la critique, Tom Hanks incarne à nouveau le professeur de symbologie Robert Langdon, engagé dans une course contre la montre entre Florence, Venise et Istanbul pour déjouer le plan machiavélique d'un savant fou décidé à exterminer 90% de l'humanité grâce à un virus.

Mardi 8 Novembre 2016

Lu 237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs