Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Docteur Suarez appelé en urgence




Docteur Suarez appelé en urgence
L’Uruguay panse ses plaies après avoir été piétiné par le Costa Rica (3-1) et ne voit qu’une solution à ses maux: Luis Suarez, son buteur vedette, en convalescence, ménagé contre les Ticos et espéré contre l’Angleterre le 19 juin, pour un autre choc du groupe D, ce fameux groupe de la mort.
 
Où en est Suarez ?
 
Chasuble de remplaçant sur le dos, Suarez a assisté la mine défaite, assis sur le banc ou s’étirant pour la forme, au revers surprise de la Celeste face au Costa Rica. L’impuissance et la déprime se lisaient sur son visage à la fin du match. Le buteur de Liverpool, meilleur réalisateur de Premier League (31 buts) avait été opéré du ménisque du genou gauche en mai. Il s’est entraîné depuis son arrivée au Brésil mais a bénéficié d’un travail spécifique. “Suarez n’est plus blessé, sinon il ne serait pas sur le banc des remplaçants. Nous allons voir quand nous pourrons faire appel à lui. Pour nous, c’est notre joueur clé”, a commenté le sélectionneur uruguayen Oscar Tabarez. Mais il n’est pas encore sûr de pouvoir compter sur sa star: “Il a le potentiel pour apporter beaucoup à l’équipe. D’ici la rencontre face à l’Angleterre, nous avons quelques jours. Nous verrons s’il pourra ou non jouer. Mais le plus important, c’est la personne (et sa santé)”. Le feuilleton à suspense continue.
 
Forlan et Cavani 
ne suffisent pas
 
Diego Forlan avait été élu meilleur joueur du Mondial-2010 en Afrique du Sud. Mais il a traîné ses 35 ans samedi contre le Costa Rica, semblant bien lent par rapport aux supersoniques Ticos comme Joel Campbell, Oscar Duarte ou encore Marcos Urena. Forlan avait de plus été affecté par une gastro-entérite quelques jours avant le match. Mais fallait-il attendre des miracles d’un joueur qui évolue au Japon avec le Cerezo Osaka ? Il a été sorti à l’heure de jeu. 
Les attentes étaient plus grandes autour d’Edinson Cavani, qui a joué cette saison la Ligue des champions avec le Paris SG. “Le Matador” a inscrit 25 buts en 44 matches toutes compétitions confondues avec le club de la capitale française. Et il a bien marqué contre le Costa Rica, mais sur penalty. Dans le jeu, il n’a pas pesé assez. 
 
Une défense aux abois
 
C’était le grand atout de la Celeste triomphante lors de la Copa America en 2011 et surprenante au Mondial-2010 (demi-finale): une défense de fer. Les ficelles de Diego Lugano, capitaine emblématique et défenseur central, sont devenues très grosses. Certes l’ancien joueur du Paris SG a obtenu un penalty en étant ceinturé dans la défense adverse. Si son expérience, à 33 ans, est toujours utile au marquage serré, il est apparu en revanche dépassé par la vitesse des petits gabarits du Costa Rica. Et “La Tota”, son surnom, a perdu de sa superbe dans les duels aériens. Quant au latéral Maxi Pereira, il est devenu le premier joueur exclu de ce Mondial-2014 pour un geste d’énervement stupide dans les arrêts de jeu; un coup de pied donné dans le tibia de Campbell, un des buteurs du Costa Rica. Comme si Oscar Tabarez n’avait pas déjà assez de problème pour préparer le match contre l’Angleterre le 19 juin à Sao Paulo. 

AFP
Mardi 17 Juin 2014

Lu 88 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs