Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Djokovic prive Federer du Grand 8

Finale de Wimbledon




Djokovic prive Federer du Grand 8
Le guerrier Novak Djokovic a fait valoir dimanche des qualités mentales retrouvées, après trois défaites d'affilée en finale de Grand Chelem, pour reconquérir Wimbledon et priver l'immense Roger Federer d'un 8e sacre inédit sur gazon. 
Le Serbe de 27 ans s'est imposé au terme d'une lutte aussi intense que spectaculaire, après 3h 56 minutes et cinq sets (6-7 (7/9), 6-4, 7-6 (7/4), 5-7, 6-4).
Il s'est précipité dans les bras de son nouveau gourou Boris Becker après le dernier point, un revers de Federer dans le filet. Tout un symbole.
"Djoko" sait en effet tout ce qu'il doit à la légende allemande, qu'il avait appelé en renfort pour qu'il lui enseigne le "killer instinct" après ses trois défaites frustrantes à ce niveau depuis son dernier titre majeur à l'Open d'Australie 2013.
Vainqueur de son 7e Grand Chelem, le deuxième à Londres après 2011, le futur marié et papa a probablement atteint son but au-delà de ses espérances à l'issue d'un match haletant qui aurait sûrement vu l'ancien Djokovic craquer.
"Je remercie Roger de m'avoir laissé gagner aujourd'hui, a souri, soulagé, le lauréat et finaliste de 2013. Ce n'était pas facile après la perte du quatrième set. Je ne sais pas comment j'ai réussi à me remettre dedans. Wimbledon est le tournoi qui me fait le plus rêver".
Avant ce scénario heureux, le lutteur serbe s'est relevé trois fois après avoir chuté. Il s'est surtout remis de la perte de la première manche qu'il a mené aux points en ayant eu deux balles de set, puis une balle de match à 5-4 dans la quatrième.
Pas rancunier avec le gazon glissant, "Djoko" s'est empressé de déguster un brin d'herbe après avoir donné l'accolade au malheureux Suisse, qui a laissé passer l'occasion de décrocher son 18e tournoi majeur et d'entrer seul dans la légende de Wimbledon avec un 8e titre record.
A bientôt 33 ans, Federer, qui remontera à la 3e place, n'aura peut-être plus beaucoup d'occasions, mais il a fait taire les mauvaises langues qui annonçaient sa fin l'an dernier.
"C'était une super finale, a-t-il reconnu, fair-play jusqu'au bout. Je n'arrive pas à croire que j'ai réussi à aller jusqu'en cinq sets. Ce ne se passait pas bien pendant un moment. Avec Novak, vous savez que ce sera forcément difficile. Sa victoire est amplement méritée." Pour offrir au Prince William et à son épouse Kate ce spectacle dantesque en tribunes, les deux joueurs se sont chacun appuyés sur leurs forces naturelles. Federer, rapidement dominé dans l'échange, s'est remis à sa science du jeu et à son extraordinaire sang-froid lors des points qui comptent.
En face, Djokovic n'a eu de cesse de l'agresser en retour avec 15 balles de break et, à force de s'en approcher, il en a finalement converti quatre, pour remporter le deuxième set puis enchaîner.
Grâce à un service efficace (29 aces), le Suisse est resté à flot tandis que son adversaire s'est lui montré impressionnant sur ses 2èmes  balles (43 points pris à 26). 
Rien n'annonçait alors que le quatrième set allait devenir irrationnel pour donner un côté épique à la rencontre.
Après deux breaks, +Nole+ a mené 5-2, puis s'est offert une balle de match à 5-4 en haranguant le public. 
Mais le coucou suisse a alors ressorti ses aces pour l'étourdir et l'emmener dans un dernier acte, marquant au passage cinq jeux d'affilée.
Mais à ce jeu-là, "Djoko", 6 succès sur 7 dans les matches à rallonge à Londres, est plus fort que le "vieux" Federer dont le bilan en cinq sets fait maintenant état de 22 victoires pour 19 défaites dans sa carrière.
Des inspirations de génie comme ce service-volée sur 2e balle pour déstabiliser Djokovic lui ont néanmoins permis de faire durer le suspense jusqu'à cette dernière faute directe fatale. 

AFP
Mardi 8 Juillet 2014

Lu 73 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs