Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Djokovic ne fait pas dans le détail, Nadal s’en tire à bon compte

Internationaux de France de tennis




Djokovic ne fait pas dans le détail, Nadal s’en tire à bon compte
Novak Djokovic, absolument imperturbable comme depuis le début de la semaine, et Rafael Nadal, une nouvelle fois sérieusement bousculé, se sont qualifiés samedi pour les huitièmes de finale de Roland-Garros.
Djokovic a rappelé à la raison le jeune Grigor Dimitrov, 22 ans, l'impudent qui avait osé l'éliminer dès le deuxième tour à Madrid au début mai. Le N.1 mondial a effectué une mise au point radicale (6-2, 6-2, 6-3).
Dimitrov, le "Federer bulgare", promis depuis longtemps aux plus hautes destinées, n'a pas existé pour sa première apparition au troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. Le score rappelle à la tête de série N.26 tout le chemin qui lui reste encore à parcourir pour rivaliser avec les membres du Top 4.
"J'ai très bien joué dès le début de match, j'étais très concentré", a expliqué Djokovic. "Il m'avait battu à Madrid, donc je connaissais sa qualité de jeu."
Finaliste l'an passé, Djokovic tourne à plein régime depuis le début de la semaine. Il n'a pas perdu le moindre set et n'a concédé que 26 jeux, soit trois de plus seulement que Roger Federer, lui aussi très en forme.
Le Serbe n'a connu qu'une petite inquiétude quand il a dû faire appel au soigneur pour lui masser le haut du bras droit à la fin du troisième set. Il a conclu sans laisser paraître la moindre gêne.
Rafael Nadal, lui, a une fois de plus connu quelques secousses. Le septuple vainqueur du tournoi a été rudoyé par l'Italien Fabio Fognini (N.27).
Contrairement aux deux tours précédents, l'Espagnol n'a concédé aucun set (7-6 (7/5), 6-4, 6-4). Mais il a été loin de proposer son meilleur tennis et est longtemps resté à la merci de Fognini, un joueur aussi génial que dilettante.
Sans ses 31 fautes directes au premier set, un chiffre exorbitant, l'Italien aurait probablement remporté cette manche, Nadal étant alors aux abonnés absents (3 coups droits réussis seulement).
Le revers de Fognini a souvent mis au supplice le Majorquin. Mais celui-ci s'est accroché aux branches, avant de reprendre lentement le contrôle du match. Nadal n'a cependant eu aucun mal à convenir qu'il allait devoir rapidement s'améliorer.
"Il faut que je joue mieux", a-t-il observé. "Heureusement, demain (dimanche), j'ai un jour de repos où je vais pouvoir m'entraîner, me préparer, changer quelques petites choses. Parce que j'en ai besoin."
La journée a aussi accouché d'un match exceptionnel entre Tommy Haas (N.12) et l'Américain John Isner (N.19). L'Allemand de 35 ans a eu besoin de 13 balles de matches pour l'emporter après cinq sets et 4h37 de jeu (7-5, 7-6 (7/4), 4-6, 6-7 (10/12)).
Il y a eu du rififi dans le tableau dames. La Tchèque Petra Kvitova, demi-finaliste l'an passé, s'est en effet laissé surprendre (6-1, 7-6 (9/7)) par une inconnue, l'Américaine Jamie Hampton, 54e mondiale. La Bélarusse Victoria Azarenka, N.3 mondiale, a également été sérieusement malmenée (4-6, 6-3, 6-1) par la Française Alizé Cornet. Et la Russe Maria Sharapova (N.2) a été loin d'être impériale face à la Chinoise Zheng Jie (6-1, 7-5).

Libé
Lundi 3 Juin 2013

Lu 244 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs