Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Djokovic et Nadal pour la demie rêvée




Djokovic et Nadal pour la demie rêvée
Le choc rêvé aura bien lieu aujourd’hui en demi-finales de Roland-Garros entre Novak Djokovic et Rafael Nadal qui arriveront lancés après leur démonstration en quarts mercredi.
Le N.1 mondial contre le septuple vainqueur: l’affiche aurait bien mérité une finale, comme l’année dernière lorsque Nadal avait privé le Serbe d’un premier titre à Paris. Ce ne sera qu’une demi-finale, à cause du recul de l’Espagnol au classement mondial suite à sa longue absence sur blessure.
Mais il ne faut pas s’y tromper: Nadal, déjà revenu au quatrième rang mondial après avoir remporté six tournois et joué deux finales depuis son retour en février, contre Djokovic, c’est le match des matches à Paris.
“Le plus important pour nous à Roland-Garros”, comme l’a résumé, sans détour, le N.1 mondial après sa victoire 6-3, 7-6, 7-5 contre l’Allemand Tommy Haas.
“La différence ? Si vous gagnez, vous n’avez pas encore le titre”, a rappelé Nadal, à peine mouillé après sa balade face au Suisse Stanislas Wawrinka (6-2, 6-3, 6-1) lors d’une journée où tout est allé très vite, comme la veille lors des succès en trois sets de Jo-Wilfried Tsonga et David Ferrer.
Si la France n’aura d’yeux d’abord aujourd’hui que pour son héros national Jo-Wilfried Tsonga, l’autre demi-finale sera un vrai classique entre deux joueurs qui se rencontreront pour la trente-cinquième fois déjà, dont quelques monuments.
Nadal mène 19 à 15 et a remporté le dernier duel en Grand Chelem, en 2012 à Paris. Mais Djokovic a enlevé (6-2, 7-6) leur dernière rencontre mi-avril à Monte-Carlo, l’autre jardin du Majorquin.
Après avoir privé son rival d’une neuvième victoire d’affilée en Principauté, le Serbe va-t-il également lui gâcher la fête à Roland-Garros, où Nadal veut devenir le premier à gagner huit fois le même tournoi du Grand Chelem ?
“J’ai un gros défi devant moi, mais je suis prêt”, dit Djokovic, seul joueur à avoir battu Nadal en trois finales sur terre battue, en comptant celles qu’il avait copieusement dominées à Rome et Madrid en 2011.
“J’ai toujours pensé que j’avais le jeu pour le gêner”, ajoute le Serbe dont le formidable revers à deux mains constitue le meilleur antidote au lift de Nadal qui perfore tous les revers à une main (Federer, Wawrinka).
“Battre +Rafa+ à Roland représente le défi ultime, surtout avec des conditions sèches lorsque sa balle gicle énormément”, a commenté Wawrinka.
Après une première semaine difficile, le Majorquin a effectivement retrouvé son jeu avec l’apparition du soleil. Deux jours après avoir surclassé le Japonais Kei Nishikori, il a encore accéléré face à Wawrinka, “mon meilleur match de la quinzaine sans aucun doute”, a-t-il dit.
“J’avais besoin de faire des changements dans mon jeu et je l’ai fait. Les sensations sont complètement différentes”, a-t-il précisé. Face à Djokovic, “le meilleur joueur du monde”, il devra encore augmenter la cadence, comme il sait si bien le faire en deuxième semaine à Roland-Garros.
“Il faudra que je joue mon meilleur tennis pour avoir une chance”, a dit l’Espagnol qui tentera d’accéder à sa neuvième finale en neuf tournois cette saison, pour six titres, depuis son retour sur le circuit en février.

AFP
Vendredi 7 Juin 2013

Lu 267 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs