Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dix morts et incertitudes sur d'éventuels disparus dans le Ferry incendié

L’épave évacuée et son commandant le dernier à l’avoir quitté




Dix morts et incertitudes sur d'éventuels disparus dans le Ferry incendié
L'incertitude demeure sur le bilan des victimes de l'incendie d'un ferry dimanche au large de l'Albanie, pour l'instant arrêté à dix morts, obligeant les autorités maritimes à poursuivre les recherches d'éventuels disparus en mer.
Et ce chiffre ne prend pas en compte la mort de deux marins albanais venus en aide aux sauveteurs, victimes de la rupture d'un câble de remorquage pendant les opérations de secours en mer.
Au total, 427 personnes, dont les 56 membres d'équipage, ont été sauvées des flammes à l'occasion d'une opération de sauvetage "sans précédent", selon les autorités italiennes.
Le ferry, toujours immobilisé par des remorqueurs à une quinzaine de milles de la côte albanaise, dans le canal d'Otrante, est désormais totalement évacué après le départ de son commandant lundi après-midi, dernier à quitter le navire.
Mais des dizaines de passagers du Norman Atlantic attendaient toujours mardi en milieu de journée leur retour sur la terre ferme. Le navire militaire italien San Giorgio, qui accueille à son bord plus de 180 rescapés, était encore mardi en milieu de journée sur la zone de l'accident, à la recherche d'éventuels disparus.
Attendu initialement dans la matinée dans le port italien de Brindisi (sud-est), il devait finalement ne regagner ce port de l'Adriatique qu'en toute fin de journée, a indiqué à l'AFP un officier de la marine militaire italienne.
Un cargo transportant une cinquantaine d'autres passagers du Norman Atlantic était attendu dans la journée à Manfredonia sur la côte est de l'Italie, selon les autorités maritimes italiennes.
La plupart de ces rescapés sont indemnes, mais certains souffraient d'hypothermie ou de problèmes respiratoires. L'incertitude entourant le nombre précis des passagers ayant embarqué à bord du ferry reste totale, d'autant que le navire a fait une escale en Grèce après son départ du port grec de Patras.
La liste d'embarquement du navire, battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, faisait état dans un premier temps de 478 personnes à bord, dont 422 passagers, mais la compagnie a ramené ce chiffre lundi soir à 475.
Certains des rescapés n'étaient même pas sur cette liste, a-t-il expliqué, alors que la présence de passagers clandestins est évoquée.
Sur les 371 passagers récupérés sur le ferry, 234 sont Grecs, 54 Turcs, 22 Albanais, 22 Italiens et 10 de nationalité suisse, sans compter d'autres nationalités. Neuf des dix Français présents à bord "ont été localisés et pris en charge", a indiqué le gouvernement français. Aucune précision n'a été donnée sur le dixième Français.

AFP
Mercredi 31 Décembre 2014

Lu 418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs