Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dix-huit longs-métrages pour la palme d'Or du Festival de Cannes




Dix-huit longs-métrages pour la palme d'Or du Festival de Cannes
Dix-huit longs-métrages de différents pays sont  en lice pour la palme d'or du Festival de Cannes dont la 67ème  édition se déroulera du 14 au 25 mai prochain.
Parmi les films retenus dans la sélection officielle du festival figurent  quatre longs-métrages français dont le dernier de Jean-Luc Godard, "Adieu au langage", "Saint-Laurent", de Bertrand Bonello et "Sils Maria" de Olivier  Assayas, ont annoncé récemment les organisateurs, lors d'une conférence de presse à  Paris.
Les longs-métrages "Maps to the stars" du Canadien David Cronenberg et "Deux  jours, une nuit" des frères belges Dardenne ou encore "Jimmy's hall" du  Britannique Ken Loach figurent également en sélection officielle. 
L’an dernier, cinq films nord-américains étaient en compétition, signe que le lien entre Hollywood et le Festival de Cannes n’est pas rompu, bien au contraire. 
Parmi les habitués de la Croisette, quelques noms affleurent : Clint Eastwood avec sa comédie musicale «Jersey Boys», Woody Allen avec «Magic in the Moonlight» tourné dans le sud de la France avec Emma Stone et Colin Firth, David Cronenberg avec «Maps to the Stars» et Robert Pattinson et Julianne Moore aux prises avec Hollywood, «Vice caché» de Paul Thomas Anderson, avec Jena Malone, Joaquin Phoenix et Josh Brolin, adaptation d’un roman de Thomas Pynchon, ou encore Denys Arcand avec «Le Règne de la beauté». 
S’ils sont prêts à temps «Welcome to New York» d’Abel Ferrara avec Gérard Depardieu en DSK, «Sin City 2»de Robert Rodriguez et «The Smell of Us» de Larry Clark, tourné à Paris, feraient de belles séances de minuit.
Au programme de cette manifestation figure aussi la projection de films hors  compétition dans le cadre de "séances de minuit", "séances spéciales" et "un  certain regard".
Le jury de cette édition sera présidé par la réalisatrice et scénariste  néo-zélandaise Jane Campion qui avait obtenu en 1993 la Palme d'or, pour "La  leçon de piano". 

AFP
Mardi 22 Avril 2014

Lu 404 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs