Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dix films documentaires en lice pour la 5ème édition du Festival Europe-Orient à Tanger




Dix films documentaires en lice pour la 5ème édition du Festival Europe-Orient à Tanger
Dix films documentaires arabes et étrangers seront en lice lors de la cinquième édition du Festival Europe-Orient du film documentaire, qui se tiendra du 19 au 23 septembre à Tanger, a indiqué l'Association marocaine des études médiatiques et des films documentaires, organisatrice de cet événement.
Il s'agit de «L'ennemi invisible» du réalisateur marocain Rachid Kasmi, «La chasse aux fantômes» de Raed Andoni (Palestine), «Du sang sur le fleuve de la Seine» de Mehdi Bekkar (Maroc), «Bituminous flowers» de Karen Morales et Caroline Parker (France) et «Le cèdre et l'acier» de Valérie Vincent (Liban), ont précisé les organisateurs dans un communiqué. La sélection des films comprend également «Les bons baisers de Moruroa» de Larbi Benchiha (Algérie), «Pas de lieu pour se cacher» d'Ahmed Zoradesht (Irak), «Boycott zéro» de Pablo Tosco, Pablo Arabop et Jorge Fernandez Mayoral (Espagne), «L'attente» d'Emile Lagbal (Suède) et «Quand Rumi rencontre Francis» de Mohamed Kenawy (Italie).
Ces films choisis pour la compétition officielle sur plus de 220 documentaires proposés vont concourir pour plusieurs prix, en particulier «le Grand Prix Ibn Battouta», ainsi que ceux de la meilleure réalisation, du meilleur scénario, d'excellence et de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision. Le jury de cette édition, qui sera présidé par la Palestinienne Maryse Gargour, est composé de Jamal Dalali (Tunisie), Robert Huf (Pays-Bas), Rada Sezik (Bosnie-Herzégovine) et de Idris Lamrini (Maroc).
Au programme du festival, qui se tiendra au Centre culturel Ahmed Boukmakh, figurent des ateliers et des conférences, ainsi que la projection de films. Selon les organisateurs, le festival œuvre à développer les domaines de communication esthétique et culturelle entre les acteurs intéressés par le film documentaire en Europe et en Orient, à travers une approche humanitaire et civilisationnelle ouverte et une vision artistique et culturelle profonde. Le choix de Tanger pour abriter cette manifestation, ont-ils noté, est motivé par la position de la ville en tant qu'espace de brassage culturel, de métissage civilisationnel et de création, ainsi qu'une porte d'entrée vers l'Europe et l'Orient.

Vendredi 15 Septembre 2017

Lu 554 fois


1.Posté par PERICARD le 22/09/2017 15:09
Merci de rectifier ces erreurs : «Bituminous flowers» de Karen Morales et Caroline Parker (France).

Le titre du documentaire en français : Les fleurs du bitume
Le titre an anglais : Blooms in the concrete
Les réalisatrices : Caroline Péricard et Karine Morales

Merci par avance,
Caroline

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs