Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Casablanca
Le ministère de la Santé a réfuté les allégations contenues dans une vidéo relayée le 27 septembre par un site électronique faisant état du décès d'un patient admis depuis 15 jours au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd à Casablanca.
Le ministère a affirmé, en citant l’administration du Centre hospitalier, que la victime, dont l'identité n'est pas connue, n’a été admise à l'hôpital que le 25 septembre, lorsqu'elle a été prise d'un malaise. Elle ne possédait aucun document prouvant son hospitalisation avant cette date, indiquant que le patient n’a aucune pièce d’identité.
Après la détérioration de son état de santé, la victime a été transférée au service des urgences et admise à l’unité des soins intensifs sous le numéro 30346/17 avant de rendre l'âme malgré les efforts déployés par le staff médical pour le secourir.

Marrakech
Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a procédé, lundi, à l'arrestation d'un fonctionnaire de police, avec grade de gardien de la paix, pour son implication présumée dans une affaire de vol et dissimulation d'objets volés.
Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech avait reçu une plainte liée au vol d'équipements électroniques, de deux téléphones portables, de sommes d'argent et d'autres objets à l'intérieur d'un appartement, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), expliquant que les investigations menées ont permis de retrouver l'un des téléphones portables volés chez le policier suspect, qui habite le même immeuble que la victime.
La perquisition effectuée au domicile du policier mis en cause a permis de retrouver d'autres objets volés, qui ont été saisis et mis à la disposition de l'enquête, ajoute la même source.

Drogue
Les services de la préfecture de police de Marrakech ont procédé dimanche, à l'arrestation de deux personnes en possession de 5,5 kg de résine de cannabis (chira). Selon une source sécuritaire, les deux mis en cause ont été interpellés par une patrouille de motards relevant de l'Unité de police de secours au niveau du rond-point Asni au boulevard Al Yarmouk à Marrakech à bord d'une moto.
La même source ajoute que cette opération a permis la saisie de 55 plaquettes de chira (5,5 kg), en plus de trois téléphones portables et d’une moto utilisés pour l'écoulement de la drogue.
Les prévenus ont été placés en garde à vue pour complément d'enquête sous la supervision du parquet général compétent alors que l'enquête se poursuit pour arrêter les autres personnes impliquées dans le cadre de cette même affaire.

Mercredi 4 Octobre 2017

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs