Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Khouribga

Les services de la sûreté provinciale de Khouribga ont arrêté quatre jeunes hommes récidivistes, accusés  de  faux et usage de faux, d’imposture et d’extorsion de fonds   sous la menace et le chantage de diffuser des enregistrements visuels indécents.
Des sources fiables ont signalé que les détenus sont soupçonnés d'être impliqués dans le ciblage des victimes de l’étranger à travers de faux comptes électroniques ouverts dans l'un des sites sur le World Wide Web et la mise des noms et des photos privées de femmes pour leurrer les victimes et les entraîner à des comportements sexuels virtuels. Les malfaiteurs procèdent à  l'enregistrement de leurs victimes dans des postures indécentes dans le but de leur extorquer des sommes importantes d’argent. En cas de non-paiement, les arnaqueurs les menaçaient de publier les enregistrements sur le site YouTube.

M’diq

Une personne a trouvé la mort dimanche suite au renversement d'un véhicule de première intervention utilisé dans l'extinction d’un feu de forêt à Jbel Zemzem près de M’diq, apprend-on auprès de la direction régionale du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
La victime, un technicien de la direction régionale du HCEFLCD âgé de 59 ans, est décédé des suites de blessures à la tête à l'hôpital militaire de Rabat, où il a été transféré après avoir reçu les premiers soins à l’hôpital régional Saniat Rmel, précise-t-on de même source.

Casablanca

La police de Casablanca a arrêté, lundi matin, un individu âgé de 23 ans, manifestant des signes de troubles mentaux, pour son implication dans une affaire de coups et blessures à l'arme blanche à l'encontre de deux fonctionnaires publics, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause s'est rendu au 5ème arrondissement de police à Casablanca, avant d'être pris par une crise, suite à laquelle il a asséné trois coups au niveau du dos et du cou à un commissaire de police à l'aide d'une arme blanche de petite taille, et blessé son assistant au niveau de la poitrine, leur occasionnant des blessures à différents degrés de gravité, précise la DGSN dans un communiqué.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le prévenu avait déjà été déféré devant la justice par le même arrondissement de police pour vagabondage et tentative de suicide, relève la même source, ajoutant qu'il avait été admis, précédemment, dans un service de maladies psychiatriques et mentales.

Mercredi 31 Août 2016

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs