Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Bab Sebta

49 kg de chira (résine de cannabis) ont été saisis au point de passage de Bab Sebta lors d'une opération qui a donné lieu à l'arrestation d'un Marocain résidant en Belgique, a-t-on appris samedi de source douanière.
 Lors d'une opération de routine conjointe menée par les services de la douane et de la police, 49 kg de chira sous forme de plaquettes, dissimulées dans les côtés droit et gauche d’un véhicule immatriculé en Belgique ont été saisis samedi. 
 Cette opération a permis l'arrestation du conducteur du véhicule qui tentait de faire passer la drogue vers le préside occupé de Sebta, précise la même source. 
 La personne interpellée a été présentée à la police judiciaire de la wilaya de Tétouan pour complément d'enquête, menée sous la supervision du parquet général, avant d'être déférée devant la justice. 

Essaouira

Pas moins de 4.210 enfants ont bénéficié dans la province d’Essaouira, du programme "vacances pour tous" au titre de l'été 2016.
 Près de 13 associations issues des villes de Rabat, Marrakech, Settat, Ouled Tayma, Laâyoune, Taroudant et Azilal ont bénéficié de ce programme à Essaouira.
 Au niveau national, plus de 100.000 enfants sont attendus cette année pour profiter du programme national de colonies de vacances "Vacances pour tous", été 2016, qui est programmé du 7 juillet au 7 septembre. 
 Initié par le ministère de la Jeunesse et des Sports en partenariat avec la Fédération nationale des colonies de vacances, le programme est organisé cette année sur le thème "Colonies de vacances : espace d’ouverture et d’éducation à l’environnement".

Fès

Les services de la préfecture de police de Fès viennent de saisir plus de 900 kg de viande rouge, dans un abattoir clandestin ne remplissant pas les conditions de santé et de salubrité. Selon des sources policières, les premiers constats ont permis la saisie de trois veaux égorgés, une quantité de viande conservée au réfrigérateur et de deux vaches destinées à l’abattage dans des conditions insalubres, précise la même source.
 Le propriétaire de l’abattoir et son assistant subissent les procédures de la garde à vue sous la supervision du parquet compétent, précise la même source, relevant que la viande saisie sera soumise à une expertise vétérinaire dans l’attente de sa destruction.
 Cette action s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la Direction générale de la sûreté nationale pour lutter contre le phénomène de l’abattage clandestin et ses effets nocifs sur la santé publique.

Libé
Lundi 29 Août 2016

Lu 324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs