Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Homicide
Les services de la préfecture de police judiciaire de Meknès ont arrêté, dimanche, un individu pour son implication présumée dans un homicide volontaire d'une fille de 23 ans.
Selon les données préliminaires de l'enquête, le mis en cause (24 ans), qui entretenait une relation illégale avec la victime, a étranglé cette dernière dans la chambre d'un hôtel situé dans la zone d'El Menzeh à Hamria, avant que son corps ne soit retrouvé dans le hall du même hôtel, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale.
L'enquête a également conduit à l'arrestation de trois employés de l'hôtel, âgés entre 26 et 49 ans, pour avoir sciemment dissimulé cet acte criminel en transportant le corps de la victime de la scène du crime à la réception où elle a été retrouvée.

Vol
Les services de la police judiciaire à Tétouan ont procédé, vendredi soir, à l’arrestation de personnes recherchées pour leur implication dans différentes affaires liées au vol sous la menace d’arme blanche, enlèvement, coups et blessures et trafic de drogues dures, a-t-on appris de source policière.
Ainsi, les enquêteurs ont appréhendé deux personnes, alias "Daba" et "Ronaldo", au quartier de Jbel Dersa, qui faisaient l’objet d’avis de recherche pour trafic de drogues dures, à la suite d'une embuscade efficacement tendue.
Lors de l'embuscade, la police a saisi chez les mis en cause une grande quantité de drogues dures et des sommes d'argent.

Drogue
Les services de police de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca ont interpellé, samedi soir, quatre passagers de nationalité nigériane soupçonnés d'avoir caché des capsules de drogue dans leur estomac, indique dimanche la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les deux suspects, arrivés le même soir à bord d'un vol en provenance de la ville brésilienne de Sao Paulo et qui s'apprêtaient à quitter l'aéroport à destination de Cotonou (Bénin) et de Freetown (Sierra Leone), ont été arrêtés après que l’examen au scanner a révélé la présence de capsules dans leur estomac qui contenaient généralement de la cocaïne.
Les accusés, âgés respectivement de 29 et 45 ans, ont été mis sous surveillance médicale à l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca, dans l'attente de la récupération et l’identification exhaustive de la nature des capsules et de leur poids avant d’être déférés devant la justice, précise un communiqué de la DGSN.
Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de police en matière de lutte contre la criminalité transnationale, particulièrement le trafic des stupéfiants à l’échelle internationale.

Mercredi 17 Août 2016

Lu 357 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs