Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation
Les services de sécurité de Beni Makada à Tanger ont procédé, récemment, à l’arrestation d’un mineur français d’origine marocaine en possession d’un pistolet d’alarme et de 47 cartouches.
Le mis en cause, âgé de 17 ans, a été arrêté à son domicile au quartier Benkirane après que les services de sécurité ont reçu des informations selon lesquelles le mineur disposait d’un pistolet automatique utilisant comme munition des cartouches assourdissantes, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que l’arme et les cartouches ont été saisies.
Le prévenu a été soumis à l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général compétent.

Agression
Le caïd de l’annexe administrative 24 bis de Tanger a été victime samedi d'une agression à l'arme blanche perpétrée par un marchand ambulant qui se trouvait sur l’Avenue des FAR, a-t-on appris auprès des autorités locales de la préfecture Tanger-Assillah.
La victime qui a été blessée au niveau de la poitrine a été transportée à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.
L’auteur de cette agression a été arrêté et mis à la disposition de l’enquête menée par les services sécuritaires compétents sous la supervision du parquet général, ajoute la même source.

Chantage
La brigade de la police judiciaire du district de Ben-Guerir a procédé, jeudi, à l'arrestation de six individus, âgés entre 24 et 34 ans, soupçonnés d'être impliqués dans une affaire de chantage et menace de diffusion de la vidéo d'une scène de viol, dont a été victime une mineure en 2015.
L'affaire a rebondi le 29 juillet 2016, lorsque la victime s'était immolée par le feu, avant de perdre la vie des suites de brûlures de troisième degré, précise la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Les investigations menées par les services de sécurité ont révélé que la défunte avait été victime, de son vivant, de chantage de la part des suspects, qui l'ont menacée de diffuser une vidéo attestant de son viol, ajoute le communiqué.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

 

Mercredi 10 Août 2016

Lu 374 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs