Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Interpellation
La brigade de la police judiciaire relevant de la préfecture de police de Nador a arrêté, vendredi, un multirécidiviste soupçonné dans une affaire de coups et blessures volontaires à l’arme à feu.
Le suspect, qui faisait l’objet de plusieurs mandats de recherche à l’échelle nationale pour homicide volontaire et constitution de bande criminelle, avait tiré quatre balles d’un pistolet automatique en direction de quelques personnes qui étaient à bord d’une voiture immatriculée à l’étranger, blessant l’une d’elles par des fragments de balle, précise samedi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
La victime, qui faisait elle aussi l’objet d’un mandat de recherche pour trafic de boissons alcooliques de contrebande, a été placée sous surveillance médicale à l’hôpital à la disposition de l’enquête, ajoute le communiqué, notant que les enquêtes et les investigations de terrain ont permis de saisir l’arme utilisée dans l’agression chez deux autres individus impliqués dans cet acte criminel.
Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête, menée sous la supervision du parquet général compétent, conclut-on.

Noyade
Deux personnes, un homme et son fils, ont trouvé la mort par noyade vendredi à sakiat "Jana", située à Ksar Ouled Zahra, dans la commune de Aarab Sebbah Ziz, relevant du cercle d’Erfoud (province d’Errachidia), apprend-on dimanche auprès des autorités locales.
Sur instructions du parquet général, les dépouilles des défunts (47 et 13 ans) ont été déposées à l’hôpital régional Moulay Ali Cherif à Errachidia pour autopsie, indique la même source, ajoutant qu’il ressort du rapport du médecin légiste, publié dimanche, que la cause du décès était la noyade.

Drogue
Les éléments de la police de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont arrêté, dans les premières heures de dimanche, deux ressortissants étrangers, un Nigérian et une Bolivienne, en flagrant délit de tentative de trafic de 8,130 kg de cocaïne, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les deux prévenus, arrivés le même jour à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo avant de se rendre à la capitale de la Guinée-Bissau, ont été appréhendés en possession d’une quantité de 2,195 kg de cocaïne minutieusement dissimulée dans un bagage de la ressortissante bolivienne, alors que l’inspection de pièces de rechange mécaniques appartenant au ressortissant nigérian a permis la saisie de 5,935 kg de la même drogue, précise le communiqué.
Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général compétent en attendant d’être déférés devant la justice.
Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGSN en matière de lutte contre la criminalité, particulièrement le trafic des stupéfiants à l’échelle internationale, ajoute-t-on.

Libé
Mercredi 3 Août 2016

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs