Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Drogue
Les éléments de la brigade mobile des motards relevant de la préfecture de police de Kénitra ont procédé récemment, à l'arrestation de deux femmes en possession de 3.600 comprimés psychotropes.
Les deux mises en cause ont été appréhendées à bord d'un autocar de transport public reliant les villes de Tanger et Casablanca, précise un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), faisant état de la saisie d'une quantité de psychotropes dissimulés dans une valise qui leur appartient, composée de 1.200 comprimés de marque Valium et 2.400 comprimés de marque Nordaz.

Agression
Les éléments de la police judiciaire de Fès ont réussi la semaine dernière à mettre hors état de nuire un repris de justice pour agressions avec arme blanche et vols, apprend-on dimanche soir auprès de sources policières. 
Dénommé "Ras Liga", le mis en cause (D.B) faisait l’objet d’un avis de recherche suite à neuf plaintes déposées à son encontre par un certain nombre de ses victimes, précise la préfecture de police de Fès. Agé de 19 ans, l’accusé commettait des agressions à l’arme blanche dans les quartiers de Bendebbab et Ain Qadous à Fès avant de déposséder ses victimes de leurs biens, notamment des téléphones portables, des sommes d’argent et des bijoux, ajoute la même source.
Le mis en cause a été présenté à la justice pour répondre de ses faits notamment vols avec violence sous la menace d’arme blanche, agression à l’arme blanche entraînant des blessures et destruction des biens d’autrui.

Recherche
La faculté des sciences relevant de l’Université Ibn Zohr d’Agadir a décroché, récemment, avec des partenaires un financement pour réaliser un projet innovant en Biotechnologie des phosphates. Ce projet vise le développement de solutions biotechnologiques pour la fertilisation et la protection des plantes en valorisant le phosphate de roche associé à des microorganismes du sol comme biofertilisant et biopesticide, indique un communiqué de l’Université.
Le consortium mis en place pour l’exécution du projet est le fruit d’un travail collectif conduit par une élite de chercheurs marocains appartenant à plusieurs établissements scientifiques nationaux, dont le professeur Brahim Bouizgarne, enseignant-chercheur à la Faculté des sciences et porteur du projet.
Le financement du projet sera assuré par le Groupe OCP, la Fondation OCP et le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) qui avaient lancé en septembre 2014, un appel à projet de recherche et de développement autour des phosphates.





Libé
Vendredi 22 Juillet 2016

Lu 157 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs