Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Chantage
Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a procédé, récemment, à l'arrestation d’un policier, de grade d'officier principal, du district provincial de police de Khémisset, pour son implication présumée dans une affaire de chantage, corruption et harcèlement sexuel.
Selon les premiers éléments de l’enquête, une dame a déposé une plainte contre le policier en question devant le parquet général près la Cour d'appel de Rabat l’accusant de chantage et de harcèlement sexuel afin de lui servir d’intermédiaire dans une plainte qu'elle avait déposée précédemment pour menaces de mort et insultes, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
Les investigations menées sur cette affaire par le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat ont conduit à l’arrestation de ce policier en flagrant délit de corruption après avoir reçu une somme d’argent de la plaignante, ajoute le communiqué.

Fraude
Un total de 138 cas de fraude ont été enregistrés lors des concours professionnels d'accès aux différents cycles de la police, qui se sont déroulés dimanche, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Ces cas se répartissent comme suit : 91 cas de fraude aux examens de gardiens de paix, 36 au concours des inspecteurs de police, 6 au concours des officiers de police et 5 autres au concours de commissaires de police, a précisé la DGSN dans un communiqué.
L’ensemble des cas de personnes confondues de fraude ont été éliminés automatiquement des concours, assure la même source.

Rencontre
La Fondation des jeunes experts et chercheurs de Tétouan a été institutionnalisée, dimanche, en marge des travaux de la 1ère Rencontre des jeunes experts et chercheurs, initiée par la Commune urbaine de Tétouan sous le signe "L'expertise et la recherche au service du développement local".
Les intervenants lors de cette rencontre ont examiné et approuvé le statut de la nouvelle Fondation, qui s’inscrit en droite ligne avec les  visions et ambitions des jeunes experts installés au Maroc et à l’étranger, et ce en vue d’échanger leurs expériences et expertises de nature à favoriser le développement de la région. Ainsi, 72 sur 87 congressistes ayant pris part à cette manifestation ont approuvé les objectifs et les articles du statut ainsi que les structures de la Fondation et ses comités fonctionnels.
Youssef El Hayek a été élu président de la Fondation, après avoir décroché 37 voix. Le bureau dirigeant de la Fondation est composé de 13 membres intéressés par le domaine scientifique.

Jeudi 14 Juillet 2016

Lu 136 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs