Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Les éléments de la police relevant de la préfecture de Kénitra ont procédé lundi soir à l'arrestation d'un repris de justice en possession de 1.950 comprimés psychotropes (Valium et Nordaz), a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le prévenu (37 ans), appréhendé au niveau du point de contrôle sécuritaire à l’entrée de la ville de Kénitra, avait dissimulé les psychotropes dans un bagage à main, a précisé la DGSN dans un communiqué.
L'opération de vérification de l'identité du suspect a montré qu'il fait également l'objet d'un avis de recherche pour trafic de drogue, émis à son encontre par le commissariat de police de Sidi Yahya El Gharb, ajoute le communiqué.
Le mis en cause a été placé en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.
Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGSN pour lutter contre le trafic de drogue et de psychotropes.

Meurtre

La brigade de la police judiciaire du district d'Aïn Chock à Casablanca a arrêté, lundi matin, deux individus, dont un repris de justice, soupçonnés d'être impliqués dans l'homicide volontaire d'une handicapée mentale, en l’immolant par le feu. Selon les éléments préliminaires de l'enquête, les deux suspects, qui vivaient en état de vagabondage de la collecte et la vente de débris, ont abusé sexuellement de la fille, qui souffre d'un handicap mental, avant de la ligoter et de l’immoler par le feu, entraînant sa mort, dans une zone abandonnée aux environs d'Aïn Chock, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Les deux mis en cause, qui ont été appréhendés alors qu'ils étaient sous l'effet de la drogue (diluant), ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

Plastique

Une campagne de collecte et de destruction des sacs en plastique a été lancée lundi au niveau des collectivités territoriales relevant de la province d'Assa-Zag.
A travers cette initiative écologique, il a été procédé à la collecte d'une quantité importante de sacs en plastique avant de les déverser dans une décharge en guise de leur incinération dans les lieux réservés à cette fin, indique un communiqué de la province d’Assa-Zag.
Plusieurs initiatives ont été lancées en collaboration avec les élus locaux, les services extérieurs et les acteurs de la société civile œuvrant pour la protection de l’environnement dans le but de sensibiliser les habitants à la gestion des déchets solides et aux dangers que représentent les sachets en plastique pour la santé et l'environnement, relève le communiqué.

Jeudi 30 Juin 2016

Lu 186 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs