Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accident
Un total de 35 ressortissants marocains ont été blessés dans un accident d’autocar survenu dimanche sur l’autoroute A4 près de la ville de Montoro, dans la province de Cordoue (Sud de l’Espagne), a-t-on appris auprès du consulat général du Maroc à Séville.
Une seule personne parmi les Marocains blessés dans cet accident se trouve dans un état grave, alors que les autres ne souffrent que de blessures légères, a précisé la même source.
Les ressortissants marocains blessés ont été évacués vers le centre hospitalier universitaire (CHU) Reina Sofia à Cordoue où ils ont reçus les soins nécessaires. 
Deux personnes ont trouvé la mort et 49 autres ont été blessées dans cet accident qui s’est produit lorsque l’autocar, qui assurait la liaison Madrid-Algésiras, est entré en collision avec un camion en panne stationné sur l'autoroute. Les deux personnes décédées, dont le chauffeur du car, sont de nationalité espagnole. 

Evacuation 
médicale 
Une femme eneinte a été évacuée jeudi à bord d'un hélicoptère médicalisé du centre d'Oulmès (province de Khémisset) vers la maternité Souissi de Rabat, a annoncé le ministère de la Santé.
La femme a été transportée sous la supervision d'un staff médical et paramédical spécialisé dans la gynécologie obstétrique et la réanimation et l’anesthésie, a ajouté le ministère dans un communiqué parvenu à la MAP.
Cette opération s'inscrit dans le cadre du soutien des prestations médicales lancées par le ministère dans la commune d'Oulmès en vue de rapprocher les prestations médicales des citoyens notamment ceux des régions d'accès difficile, précise la même source.

Chiens errants 
Une campagne de lutte contre les chiens errants a été lancée samedi dans les différents quartiers de la ville d'Aknoul relevant de la province de Taza.
Cette campagne est organisée par l'Association "Arrahma" pour la chasse en partenariat avec la commune urbaine d'Aknoul et en coordination avec les autorités locales. Selon la province de Taza, cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts continus de lutte contre la prolifération de ces bêtes qui pourraient être vecteurs de certaines maladies, dont la rage.
Cette campagne vise à garantir à la population des conditions de vie sécurisées et leur quiétude loin de tout danger, précise la même source.
Pour réussir cette campagne, les services compétents ont mobilisé les moyens nécessaires notamment des véhicules qui sillonnent les différents quartiers pour repérer ces chiens 

Libé
Mercredi 8 Juin 2016

Lu 121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs