Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Saisie

Plus de 62.000 comprimés psychotropes et plus de 3 kg de cocaïne ont été saisis, jeudi, au port de Tanger Med, en possession d'un ressortissant marocain résidant à l'étranger, a-t-on appris de source douanière.
 Lors d'une opération de contrôle, les services des douanes ont procédé à la saisie de 62.660 comprimés psychotropes (29 kg et 92 grammes) et de 3 kg et 193 grammes de cocaïne, dissimulés dans les bagages d'un ressortissant marocain résidant à l'étranger, précise la même source, notant que la personne arrêtée se trouvait à bord d'un autocar immatriculé au Maroc en provenance de l'Espagne.
 Le mis en cause a été remis à la police judiciaire sous la supervision du parquet général compétent, pour complément d'enquête avant d'être déféré devant la justice, selon la même source.

Médicament

Un nouveau médicament contre le VIH à base d'un principe actif, le ‘’Dolutégravir’’ devrait être mis sur le marché marocain dans les prochaines semaines à venir, a annoncé, jeudi, le ministère de la Santé. Ce médicament est dans sa phase finale de contrôle au sein du laboratoire national de contrôle des médicaments, a indiqué le ministère dans un communiqué, soulignant avoir entamé depuis plusieurs mois des démarches en vue de l’enregistrer, et ce dans le cadre de ses efforts visant à mettre à la disposition des patients atteints du VIH les dernières thérapeutiques nécessaires à une meilleure prise en charge de la maladie  Le Dolutégravir est un nouveau médicament antirétroviral appartenant à la classe des inhibiteurs d’intégrase, recommandé par l’Organisation mondiale de la santé comme option thérapeutique de 1 ère ligne dans le traitement de l’infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), vu son efficacité supérieure, sa meilleure tolérance et vu le fait qu’il induit moins de résistance par rapport aux autres antirétroviraux.

Essaouira

La ville d’Essaouira abrite les 29 et 30 avril courant le 24ème Congrès national de cancérologie, sous le thème "Quoi de neuf sur le cancer de la prostate en 2016 ?". Selon Pr. Ali Tahri, président de la Société marocaine de cancérologie et président de cette 24ème édition, cette rencontre vise à débattre des données récentes en matière de cancer de la prostate et à s’enquérir sur des nouvelles stratégies thérapeutiques. 
Pour ce faire, cet événement médical et scientifique a invité de grands noms de la cancérologie européenne, notamment Pr. Philippe Beuzeboc, du département d’oncologie médicale à l’Institut Curie de Paris, Pr. Nicolas Mottet, de l’Université Jean Monnet de St Etienne, Pr. Christophe Hennequin, de l’Hôpital Saint-Louis de Paris et Pr. Alexander Eggermont, de l’Université Erasme à Roterdam.
Le 24ème Congrès national de cancérologie d’Essaouira est une occasion pour rappeler l’importance du diagnostic précoce du cancer de la prostate et surtout d’offrir aux spécialistes marocains une plateforme pour débattre de la place du traitement chirurgical, des nouvelles techniques de radiothérapie, en l’occurrence la radiobiologie et l’apport de certains traitements médicaux comme l’immunothérapie.

Libé
Samedi 30 Avril 2016

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs