Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Démantèlement

La police judiciaire de Hay Hassani de Casablanca a procédé, dimanche, au démantèlement d'un réseau criminel spécialisé dans le trafic de chira, a indiqué lundi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Cette opération s'est soldée par l'arrestation de trois suspects, dont le fournisseur principal en drogue, un intermédiaire et une femme, ainsi que par la saisie de 114 kg de chira, d'une arme blanche de grande taille et d'une bombe lacrymogène, a précisé la DGSN dans un communiqué.
La mission de la dame arrêtée consistait à accompagner l'intermédiaire chargé du transport de la drogue à bord d'un véhicule léger en compagnie de ses deux fils âgés de 6 et 17 ans, l'objectif étant de détourner la vigilance des agents de contrôle et de sécurité, en se faisant passer pour des membres d'une famille sans aucun rapport avec une activité criminelle, a expliqué la même source.
Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue, alors que le mineur âgé de moins de 17 ans a été placé sous surveillance pour les besoins de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général compétent, a-t-on ajouté.

Campagne

Une campagne médicale pluridisciplinaire au profit des habitants de la commune rurale Beni Gorfet (province de Larache) a été organisée, samedi, à l'initiative de l'Association "Oyoun Al Mostakbal pour le développement, la culture et la protection de l'environnement", en partenariat avec l'Association des médecins de la santé publique de Tétouan.
Cette initiative, organisée en coordination avec la délégation provinciale du ministère de la Santé de Larache, vise à rapprocher les prestations médicales des habitants de cette zone rurale et à leur permettre de bénéficier d'examens médicaux dans plusieurs spécialités, dont les maladies cardiovasculaires, osseuses et articulaires, l'oto-rhino-laryngologe et la dermatologie.

Saisie

Plus de quatre tonnes de chira ont été saisies, dimanche, lors d'une opération menée par des éléments de la Gendarmerie Royale d'Aïn Sebâa dans un entrepôt de la zone industrielle de Sidi Bernoussi.
Lors d'une déclaration à la presse, le capitaine Anas Lahlou a indiqué que cette opération a été menée en étroite collaboration avec la Gendarmerie Royale d'Aousserd, dans le cadre de la lutte contre le crime organisé sous toutes ses formes.
"La drogue a été soigneusement dissimulée dans des emballages en plomb et empaquetée dans des tuyaux métalliques destinés à l'irrigation", a précisé le capitaine Lahlou, notant que cette importante quantité de chira a été découverte grâce aux chiens renifleurs de drogues.
Après avoir souligné que les trafiquants comptaient exporter la drogue vers des pays subsahariens, il a indiqué que les investigations entreprises sous la supervision du parquet ont permis l'arrestation d'un trafiquant, alors que les recherches se poursuivent toujours pour mettre hors d'état de nuire les autres complices.

 

Mercredi 16 Mars 2016

Lu 156 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs