Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Le service préfectoral de la police judiciaire de la ville d'Oujda a procédé récemment, à l'arrestation de deux individus, dont un cadre bancaire, pour leur implication présumée dans une affaire d'abus de confiance, de faux et usage de faux, a annoncé, vendredi, la direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Selon l'enquête préliminaire, le cadre bancaire a transféré des sommes d'argent à partir de plusieurs comptes via des virement en ligne, dont des transferts d'une valeur de 29 millions de centimes à partir du compte d'une Marocaine résidante à l'étranger, alors que le deuxième suspect se chargeait de retirer les dépôts et sommes détournés avec de faux documents d'identité, a précisé la DGSN dans un communiqué.
Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général, avant d'être déférés au tribunal des crimes financiers de Fès, en compagnie de deux autres individus soupçonnés d'être impliqués dans le recel d'objets provenant de ces opérations frauduleuses, a ajouté la même source

Garde à vue

Un commissaire de police relevant de la préfecture de police de Meknès, a été placé, vendredi, en garde à vue à Marrakech pour ivresse publique manifeste et conduite en état d'ébriété, indique un communiqué de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), parvenu samedi à la MAP.
Le mis en cause, en congé administratif de 10 jours, a été interpellé après avoir été impliqué dans un accident de la circulation au quartier Arsat Lamaach à Marrakech ayant causé des dégâts matériels, selon la même source.
Le prévenu a été placé en garde à vue sur ordre du parquet général pour les besoins de l'enquête sur cette affaire.

Tentative

La brigade de la police judiciaire de l'arrondissement de Hay Hassani de Casablanca a procédé, vendredi après-midi, à l'arrestation d'un vagabond mineur, âgé de 16 ans, soupçonné du viol et tentative de meurtre d'un enfant de quatre ans, a annoncé la direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les services de sécurité avaient reçu mardi soir une plainte faisant état de la disparition de la victime, qui a été retrouvée le lendemain matin dans un terrain vague, à proximité du quartier Lissasfa, au milieu d'un tas de pierres, après avoir subi un viol avec violence, a ajouté la DGSN dans un communiqué.
Les investigations menées par la brigade de la police judiciaire ont permis d'identifier et d'arrêter le suspect, qui a entraîné l'enfant sur lequel il a commis une agression sexuelle, avant de recouvrir son corps d'un tas de pierres, a précisé la même source.
Le suspect a été placé sous contrôle pour les besoins de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent, alors que la victime est toujours admise à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

 

Mardi 15 Mars 2016

Lu 159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs