Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont réussi, lundi soir, à arrêter deux personnes suspectées d'être les auteurs d'un vol dans une bijouterie et de coups et blessures ayant entraîné la mort.
Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux prévenus, âgés de 18 et 22 ans et appartenant à la même famille, sont suspectés d'avoir blessé mortellement à l'arme blanche un bijoutier au quartier de Beni Makada avant de mettre la main sur une importante quantité de bijoux, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les prévenus ont été arrêtés quelques heures seulement après leur méfait en possession de l'arme du crime et des bijoux volés, précise le communiqué.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent et les recherches se poursuivent pour l'arrestation d'un troisième suspect qui les accompagnait lors de ce meurtre.

Interpellation

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan ont procédé lundi soir, en collaboration avec la police de Fnideq, à l'arrestation de trois personnes (deux frères âgés de 17 et 23 ans et une proche parente âgée de 60 ans) suspectées d'être impliquées dans une affaire de faux kidnapping, détournement de mineur et demande de rançon.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le principal suspect a convenu avec la prétendue victime (17 ans), avec qui il entretenait une relation, de fomenter un scénario de kidnapping et de séquestration afin d'extorquer une rançon à son père, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le frère du principal suspect a été chargé de récupérer une rançon de 50.000 DH, alors que la proche parente, au fait du subterfuge, a assuré l'hébergement à la prétendue victime de kidnapping, explique-t-on de même source.
La jeune fille, retrouvée saine et sauve, a été remise à ses parents, les deux prévenus (le principal suspect et la femme impliquée) ont été placés en garde à vue et le jeune mineur mis sous surveillance à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, précise le communiqué.

Jeudi 11 Février 2016

Lu 116 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs