Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Les services de la police de l'aéroport international Mohammed V ont arrêté, samedi matin, une ressortissante hongroise en possession de 3,965 kg de cocaïne, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
La mise en cause, âgée de 56 ans, est arrivée le matin même à bord d'un vol en provenance de Sao Paulo, en attendant d'embarquer dans la soirée à destination de Paris, explique le communiqué, précisant que la quantité de drogue saisie a été minutieusement dissimulée dans huit cylindres métalliques.
La prévenue a été placée en garde à vue pour les besoins de l'enquête, qui se poursuit sous la supervision du Parquet général compétent, avant d'être déférée devant la justice, poursuit la même source. Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts continus déployés par les services de la DGSN en matière de lutte contre la criminalité transfrontalière sous toutes ses formes et particulièrement le trafic de drogue.

Saisie

49 kg de chira (résine de cannabis) ont été saisis au point de passage de Bab Sebta lors d'une opération de lutte contre le trafic de drogue, a-t-on appris samedi de source douanière. La drogue, découverte lors d'une opération de routine menée conjointement, vendredi, par les services de la douane et les services de sécurité, a été dissimulée dans le réservoir d'une voiture immatriculée en France, a expliqué la même source, notant que trois Français, d'origine maghrébine ont été arrêtés, alors qu'ils tentaient de faire passer la drogue vers la France via le préside occupé de Sebta.

Formation

La section provinciale du Centre régional des métiers de l'éducation et de la formation (CRMEF) d'Errachidia a lancé récemment des sessions de formation au profit des nouveaux cadres pédagogiques.
Cette initiative vise à assurer l'accompagnement et le suivi des nouveaux cadres pédagogiques stagiaires tout au long de l'année scolaire par un inspecteur et de cadres pédagogiques expérimentés.

Campagne médicale

Quelque 840 personnes ont bénéficié d'une campagne de lutte contre la cataracte, initiée vendredi et samedi à Sefrou par l'Association Fès-Saïss. Initiée sous la supervision du ministère de la Santé et du Centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès, cette action de solidarité s'inscrit dans le cadre des efforts de la société civile visant à venir en aide aux familles démunies des villes de Sefrou, Bhalil, Imouzzer et Gigou.
Lors de cette campagne, quelque 240 personnes ont bénéficié d'interventions chirurgicales visant l'extraction de la cataracte. Encadrée par un important staff médical, cette action sociale initiée en collaboration avec l'Association des amis des malvoyants, a porté de même sur des consultations au profit de 600 personnes.

 

Mardi 19 Janvier 2016

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs