Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation
 
Le service préfectoral de la police judiciaire de Meknès a arrêté, mercredi soir, un repris de justice faisant l'objet de 71 mandats de recherche aux niveaux national et local pour trafic de stupéfiants, apprend-on jeudi auprès de la Préfecture de police de Meknès. 
Né en 1982, le mis en cause a été appréhendé en compagnie d'un trafiquant de drogue dans la commune rurale Oued Jdida, ajoute la même source.
Une perquisition du domicile de ce repris de justice situé dans cette commune s'est soldée par la saisie d'une quantité de stupéfiants et d'armes blanches, précise la Préfecture de police.
La même source souligne que cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts visant la lutte contre toute forme de crimes. Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue conformément aux instructions du Parquet général, avant leur présentation devant la justice.
 
Evacuation
 
Un enfant de 5 ans souffrant de graves  dysfonctionnements hématologiques a été évacué, jeudi, par hélicoptère médicalisé de l'hôpital régional Mohammed V de Tanger vers le CHU Ibn Sina de Rabat.
L'évacuation a été assurée par un hélicoptère médicalisé relevant du service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) de la Direction régionale de la santé à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, sous la supervision d'une équipe médicale et paramédicale spécialisée dans la médecine d'urgence, indique un communiqué du ministère de la Santé.
L'enfant, qui a été admis à l'hôpital régional de Tanger, présentait de graves dysfonctionnements hématologiques, notamment une anémie aiguë et une forte baisse des globules blancs assurant l'immunité contre les maladies infectieuses, qui nécessitent son admission pour recevoir des soins de niveau 3.
A son arrivée à l'aéroport de Salé, l'enfant a été pris en charge par une équipe médicale et paramédicale relevant du service d'assistance médicale d'urgence de Rabat qui l'a accompagné au CHU Ibn Sina pour recevoir les soins nécessaires.
 
Chantage
 
Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat, a procédé, sous la supervision du parquet général compétent, à une enquête judiciaire suite à une plainte présentée par un citoyen accusant deux policiers, affectés à la brigade de la police judiciaire de Salé, de chantage et de corruption.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique, vendredi, que les premiers éléments de l'enquête révèlent que la prétendue victime affirme avoir remis aux deux policiers, des brigadiers, une somme d'argent sous prétexte qu'il fait l'objet d'un avis de recherche.
La prétendue victime et les deux policiers en question ont été entendus, ajoute le communiqué.
Les résultats des investigations dans cette affaire seront transmis et les mis en cause seront déférés devant la justice dès clôture de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

Mardi 29 Décembre 2015

Lu 126 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs