Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Le Maroc en demi-finales 
du tournoi africain de 
qualification de rugby à VII

Le Maroc s'est qualifié, dimanche à Johannesburg, pour les demi-finales du tournoi africain de rugby à VII, qualificatif aux Jeux olympiques 2016. Le Maroc a décroché son billet de qualification en battant la Namibie sur le score de 22-15.
L'équipe qui remportera ledit tournoi africain sera qualifiée pour les JO-2016, alors que les équipes classées 2ème, 3ème et 4ème seront qualifiées pour un tournoi de repêchage.
Le Maroc s'était qualifié à ce tournoi final de Johannesburg en remportant un tournoi pré-qualificatif aux JO-2016, disputé le 6 juin dernier à Lomé.  
Notons, dans un tout autre registre, que les membres de la délégation marocaine, ainsi que des représentants de plusieurs pays africains, dont le Botswana, la Namibie, la Côte d’Ivoire, le Zimbabwe, le Kenya et l’Ile Maurice ainsi que le président de la Confédération africaine de rugby (CAR), Abdelaziz Bougja, et des membres de la World Rugby Union ont été conviés à une réception offerte vendredi au siège de la résidence du Maroc à Pretoria par le chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc dans la capitale sud-africaine, Rachid Agassim.


Nacer Ibn Abdeljalil et Mohamed Lahna aspirent à un voyage 
en Afrique subsaharienne pour 
sensibiliser sur la cause nationale
    
Deux jeunes athlètes marocains, Mohamed Lahna et Nacer Ibn Abdeljalil, nourrissent l'ambition d'effectuer un voyage en Afrique subsaharienne pour mener des actions de sensibilisation sur la question du Sahara marocain.
Lahna, un des plus illustres représentants du handisport marocain, et Ibn Abdeljalil, premier Marocain de l'histoire à avoir gravi l'Everest, aspirent à inscrire cette aventure dans la continuité du dernier périple qu'ils ont  accompli du 11 octobre au 6 novembre, consistant à relier Tanger à Lagouira, afin de marquer le 40ème anniversaire de la Marche Verte.
Lors d'une conférence de presse, tenue vendredi dernier à Casablanca, les deux sportifs ont indiqué qu'à travers ce voyage en Afrique subsaharienne, ils aspirent à apporter leur contribution dans les efforts de sensibilisation sur la question de l'intégrité territoriale du Royaume. Abordant leur aventure entre Tanger et Lagouira, placée sous le signe "C'est dans notre diversité que nous puisons notre force", ils ont souligné que cette expérience était d'une grande importance, parce qu'elle leur a permis de parler aux jeunes de la Marche Verte et de leur inculquer les valeurs et la symbolique qu'incarne cette grande marche pacifique.
Notons enfin que Lahna et Ibn Abdeljalil ont parcouru plus de 3.000 km, en alternant nage, vélo et course à pied, pour relier Tanger à Lagouira, en passant, notamment, par Ksar El Kebir, Fès, Rabat, Casablanca, Safi, Marrakech, Tan Tan et Laâyoune.

Libé
Lundi 16 Novembre 2015

Lu 93 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs