Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Marrakech

Les services de police à l'aéroport Marrakech-Menara ont procédé, jeudi, à l'arrestation d'un individu pour son implication présumée dans une tentative de migration illégale via l'aéroport de Marrakech-Menara en utilisant des documents falsifiés et pour tentative de corruption d'un agent de police. Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le mis en cause, natif de 1984, a été arrêté alors qu'il s'apprêtait à quitter le Royaume à bord d'un vol à destination de Frankfurt (Allemagne) en possession d'une carte de séjour étrangère falsifiée, avant de tenter de corrompre un agent de police avec un montant de 10.000 DH en échange de sa libération. Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent.

Fès

Une journée d'études sur "Le droit à l'information en tant que mécanisme de suivi des politiques publiques", a eu lieu samedi à Fès à l'initiative de l'Union des associations de Fès-Médina. Initiée en collaboration avec "L'initiative de partenariat USA-Moyen Orient", cette rencontre tendait à approfondir le débat sur les questions relatives à la gestion de la chose locale et les techniques de mise en œuvre de la contribution des citoyens dans le suivi des politiques publiques. Cette journée d'études à laquelle a pris part un parterre d'universitaires et d'acteurs politiques et des associations de la société civile, portait sur plusieurs axes dont "Quel rôle de l'information dans la mise en œuvre de la démocratie locale ?", "Le droit à l'information, un outil de participation dans la gestion de la chose publique", "Le droit à l'information, un mécanisme du renforcement de la transparence et de la gouvernance".

Guelmim

Dans le cadre des projets visant à développer la chaîne du cactus, les provinces de la région Guelmim-Oued Noun, seront dotées, à l'horizon 2018, de 11.600 hectares de cette espèce dans les provinces de Sidi Ifni. En plus de l'entretien des anciennes implantations sur une superficie de 4.000 hectares dans les provinces de Guelmim, Tan Tan et Assa-Zag, la construction de 260 km de routes pour désenclaver les zones de plantation ainsi que la création d'une unité de valorisation du produit sont tout autant envisagées. Il a déjà été procédé, dans le cadre du plan ‘’Maroc vert’’, à l'implantation de 4.500 hectares de cactus dont 200 hectares à Sidi Ifni, à l'ouverture de 27 km de routes pour désenclaver les zones d'implantation et à la création d'une unité de valorisation du produit. 105 km de routes ont été aménagés dans les communes d'Asbouia et Mesti avec une enveloppe de 51 millions de dirhams comme il a été procédé à la mise en place de deux centres de collecte du cactus dans les deux communes. 

Lundi 2 Novembre 2015

Lu 160 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs