Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accident

Une femme a trouvé la mort après avoir été heurtée, lundi dans l'après-midi, par une rame de tramway au niveau de la station la Poste à Salé.
La victime, une quinquagénaire, a été heurtée alors qu'elle traversait rapidement la plateforme, avant le passage du tramway et sans faire attention à son arrivée dans l'autre sens, a indiqué récemment un communiqué de la société Transdev Rabat-Salé, précisant que la rame roulait à une vitesse de 40 km/h et n'a pas pu éviter la femme.
La victime a été rapidement prise en charge par les secours et placée en réanimation à l'hôpital Ibn Sina où elle a succombé dans la nuit à ses blessures.

Bilan

Vingt-huit personnes ont été tuées et 1.427 autres blessées, dont 77 grièvement, dans 1.047 accidents de circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 21 au 27 septembre.
Ces accidents sont dus principalement au défaut de maîtrise des véhicules, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des conducteurs et des piétons, au non-respect de la priorité, au non-respect du stop, au changement de direction non autorisé ou sans usage du signal, à la circulation sur la voie de gauche, à la conduite en état d'ivresse, au non-respect de l'arrêt à un feu rouge, à la circulation en sens interdit et au dépassement non autorisé, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
S'agissant du contrôle et de la répression des infractions de la circulation et du roulage, les services de sûreté ont fait état de 15.149 infractions, rédigé 4.898 procès-verbaux soumis au parquet général et enregistré 10.251 amendes à l'amiable.
La DGSN fait également état de 3.588.900 dirhams recouvrés, 1.728 véhicules mis en fourrière municipale, 3.062 documents et 222 véhicules saisis.

Révocation

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a décidé mardi de révoquer trois policiers du corps de la police et de la fonction publique pour fautes professionnelles graves portant sur "l'incitation et la participation à une action collective enfreignant les règles de discipline", et ce conformément aux dispositions de l'article 22 du Dahir n 1.09.213 relatif à la DGSN et au statut du personnel de la sûreté nationale.
Selon un communiqué de la DGSN, "cette sanction a été infligée à un inspecteur principal et deux brigadiers de police, pour leur implication dans l'incitation et la participation à une action de protestation devant le siège de la préfecture de Police de Tanger, le soir du mercredi 23 septembre en violation flagrante des règles de subordination et de discipline régissant la fonction de police, et en transgression délibérée des dispositions légales et réglementaires du statut du personnel de la sûreté nationale".

Jeudi 1 Octobre 2015

Lu 125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs