Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Grâce Royale

SM le Roi Mohammed VI a dernièrement accordé sa grâce à 343 personnes, dont certaines sont en détention et d'autres en liberté, condamnées par différents tribunaux du Royaume, à l'occasion de Aïd Al-Adha.
Selon un communiqué du ministère de la Justice et des Libertés, ces personnes se répartissent comme suit:
Les bénéficiaires de la grâce Royale qui sont en détention sont au nombre de 283 détenus se répartissant comme suit:
-Remise de la peine d'emprisonnement ou de réclusion au profit de: 281 détenus.
-Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de: 2 détenus.
Les bénéficiaires de la grâce Royale qui sont en liberté sont au nombre de 60 personnes se répartissant comme suit:
-Grâce sur la peine d'emprisonnement au profit de 5 personnes.
-Grâce sur les peines d'emprisonnement et d'amende au profit d'une personne.
-Grâce sur la peine d'amende au profit de 54 personnes.

Inauguration

Le Centre éducatif d'enseignement préscolaire inauguré récemment par SM le Roi Mohammed VI, au quartier Bir Aharchoune, arrondissement Beni Makada à Tanger, concrétise la détermination du Souverain à relever le niveau de l'enseignement des enfants.
Ce Centre, réalisé dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour un investissement global de 6,5 millions de dirhams, sera un espace d'encadrement, d'apprentissage et d'épanouissement, pour les enfants du quartier Bir Aharchoune (arrondissement Beni Makada).
Il permettra d'assurer une préscolarisation de qualité aux enfants des familles défavorisées du quartier cible et garantir à tous une égalité de chances dans l'acquisition précoce des outils de succès dans la poursuite des études.
Cette structure permettra également d'assurer la sérénité psychologique des enfants, en leur offrant des espaces de jeu et de formation, renforçant ainsi leur personnalité. Leurs éducateurs et éducatrices ont suivi une formation théorique leur permettant d'interagir de manière adéquate avec la personnalité des enfants et les accompagner pendant deux années en vue de leur accès à l'enseignement primaire.

Arrestation

La préfecture de police de Rabat a appréhendé, samedi soir, un individu et son épouse en possession de 3749 comprimés psychotropes de différents types destinés à la consommation, indique un communiqué de la Direction générale de la sureté nationale (DGSN), parvenu dimanche à la MAP.
Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux personnes arrêtées ont des antécédents judiciaires dans des affaires de trafic de psychotropes et avaient été condamnées à des peines de réclusion criminelle pour ces mêmes faits, précise le communiqué.
Les deux accusés ont été placés en garde à vue et mis à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du Parquet général compétent, afin de définir l'origine et la destination de la drogue saisie et d'arrêter d'éventuels acolytes en relation avec cette affaire, souligne la même source.

Lundi 28 Septembre 2015

Lu 84 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs