Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Décès

Un officier commandant la compagnie de la Gendarmerie Royale de Oued Amlil, relevant de la province de Taza, ainsi que cinq autres gendarmes ont été placés en garde à vue soupçonnés d'avoir causé la mort d'une personne interpellée lors d'une campagne d'assainissement opérée le 1er septembre 2015, indique mercredi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.  "L'enquête, menée par la brigade nationale de la Gendarmerie Royale, sous la supervision du parquet compétant, a montré que cet officier et les gendarmes incriminés ont causé la mort d'une personne interpellée lors d'une campagne d'assainissement opérée le 1er septembre 2015", ajoute la même source, notant que "le défunt, qui a été malmené brutalement par les gendarmes incriminés, avait succombé pendant son transfert à l'hôpital de Taza des suites d'un choc hémorragique". Les six gendarmes seront présentés pour poursuite pénale devant les tribunaux compétents, précise la même source.

Formation

Une session de formation dans les techniques de conférence a été organisée, récemment à Larache, avec la participation de 15 représentants de la société civile locale, et ce à l'initiative de l'Association Nawras pour le développement et la citoyenneté.
Cette rencontre, organisée en partenariat avec l'organisation de la conférence arabe, s'assigne pour objectif de présenter aux acteurs civils les techniques de dialogue et d'échanges de points de vue, tout en leur permettant d'élargir leurs connaissances sur les questions politiques, économiques et sociales contemporaines.

Démantèlement

Les services de sécurité espagnols ont procédé au démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et à l'arrestation de 34 personnes, dans la province de Grenade (Sud de l'Espagne), indique-t-on vendredi de source sécuritaire. L'organisation s'adonnait à l'introduction de quantités de drogue en Espagne en vue de les commercialiser postérieurement dans d'autres pays, notamment au Royaume-Uni, souligne un communiqué de la police espagnole.
Cette opération, lancée en 2014, a permis la saisie de 400 g de cocaïne, 5 kg de marijuana, 300 plantes de cannabis et des quantités de haschisch, de MDMA et d'autres stupéfiants, ajoute la même source. Les agents de la police espagnole ont également mis la main sur 6 véhicules haut de gamme, des téléphones portables et une somme d'argent de 10.700 euros, selon la même source.
Les prévenus seront déférés devant la justice pour délits contre la santé publique et trafic de drogue, relève le communiqué.

Jeudi 10 Septembre 2015

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs