Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Conseils des pharmaciens

Les élections des membres des Conseils régionaux des pharmaciens d'officine du Nord et du Sud se tiendront le 31 août courant, à partir de 09H00 jusqu'à 19H00 au niveau des délégations du ministère de la Santé, indique mercredi un communiqué de ce département.
Les bureaux de vote relatifs à ces élections des membres des conseils régionaux des pharmaciens d'officine du Nord concernent les préfectures et provinces de Tanger-Asilah, Tétouan, Al-Hoceima, Oujda-Angad, Nador, Fès, Meknès, Taza, Rabat, Kénitra, alors que les bureaux de vote du Conseil régional des pharmaciens d'officine du Sud se situent au niveau des villes de Beni Mellal, Casablanca, El Jadida, Settat, Marrakech, Safi, Errachidia, Ouarzazate, Agadir-Idaoutanane, Guelmim, Laâyoune et Oued Eddahab, ajoute la même source.
Les pharmaciens concernés sont appelés à se présenter aux bureaux de vote desquels ils relèvent, comme défini dans la décision de la répartition électorale, munis des documents attestant de leur exercice du métier.
Cette opération électorale intervient en application de la loi n°115-13 portant dissolution des conseils régionaux des pharmaciens d'officine du Nord et du Sud et l'institution d'une commission spéciale provisoire, a précisé le ministère de la santé dans ce communiqué.

Etude

Travailler plus de 55 heures par semaine augmente de 33% les risques de faire un AVC. C’est la conclusion d’une vaste étude portant sur 600.000 personnes rendue publique jeudi dans la revue médicale britannique The Lancet.
« Les horaires de travail à rallonge peuvent provoquer un risque accru d’affection coronaire et d’accident vasculaire cérébral (AVC) selon une étude rendue publique jeudi dans la revue médicale britannique The Lancet. Cette étude porte sur 600.000 personnes originaires d’Europe, des Etats-Unis et d’Australie », peut-on lire sur Franceinfo.fr
Selon le site français, les chercheurs ont découvert que travailler plus de 55 heures par semaine, contre 35 à 40 heures par semaine, augmentait de 33% le risque de faire un AVC. Cela augmenterait aussi de 13% le risque de développer une maladie des coronaires.
Autre enseignement de cette étude, ajoute la même source, le risque d’AVC augmenterait parallèlement à la  durée du travail. Le risque serait de 10% plus accru chez les personnes travaillant entre 41 et 48 heures et 27% chez ceux travaillant entre 49 et 54 heures.

 

Samedi 22 Août 2015

Lu 270 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs