Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Installation
 
La cérémonie d'installation officielle du nouveau directeur du Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI, Pr. Hicham Nejmi a eu lieu, jeudi dernier à Marrakech.
Ancien directeur de l'hôpital Ibn Tofail de Marrakech, le Pr. Hicham Nejmi a été nommé à la tête du CHU Mohammed VI en remplacement de M'hamed Harif, appelé à occuper la fonction de directeur général de l'hôpital Cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyan de Casablanca.
Intervenant à cette occasion, le ministre de la Santé, Pr. El Houssaine Louardi, a loué les qualités professionnelles de M'hamed Harif, ainsi que la dynamique engagée par le CHU Mohammed VI, appelant le nouveau directeur à accompagner cette dynamique. De son côté, M'hamed Harif a passé en revue les réalisations accomplies au sein du CHU Mohammed VI, souhaitant plein succès au nouveau directeur dans ses nouvelles fonctions. Par la suite, M. Louardi qui était accompagné notamment du wali de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, Abdeslam Bikrat, a visité le Centre de recherche clinique, une première structure du genre créée au Maroc au sein du CHU Mohammed VI de Marrakech. Cette cérémonie s'est déroulée en présence du Directeur régional de la santé et des délégués provinciaux de la santé de la région.

Etudes

Les multiples risques cancérigènes de la consommation d'alcool restent largement ignorés par les gens, surtout en raison d'un manque d'information et de sensibilisation, révèle un sondage d'opinion publié vendredi en Suisse. "Seule une moitié de la population sait que l'alcool favorise les cancers colorectaux (51,5%), respectivement ceux de la bouche et de la gorge (46,6%)", selon l'étude effectuée par l'organisation helvétique "Addiction Suisse".
Pas moins de 95,8% des gens pensent être suffisamment informés sur les effets de la consommation d'alcool. Or, ce n'est pas le cas pour ce qui est des cancers, même si de manière générale les connaissances de la population suisse en matière de consommation d'alcool se sont légèrement améliorées. L'étude montre que plus de 90% de la population est au fait que l'alcool nuit au fœtus, provoque des maladies du foie et qu'il est une cause bien fréquente d'accidents et de violences.
En revanche, seule la moitié des personnes sondées voient un lien entre la consommation d'alcool et les cancers colorectaux, de la bouche et de la gorge. En outre, le fait que l'alcool favorise aussi le risque de cancer du sein est connu seulement par un cinquième des personnes interrogées (20,5%).

Libé
Lundi 10 Août 2015

Lu 224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs