Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Récompenses

La Fondation Tanger Med a décerné, jeudi à Tanger, "le Prix Tanger Med pour l'excellence" aux dix meilleurs bacheliers de la région de Tanger-Tétouan au titre de la session ordinaire 2015.
Selon un communiqué de la Fondation, ces prix de gratification ont été remis aux élèves ainsi qu'aux établissements scolaires, pour la deuxième année consécutive, notant que les dix bacheliers nominés sont répartis sur quatre délégations du ministère de l'Education nationale, à savoir Fahs Anjra (4 élèves), Tanger-Assilah (2 élèves), M'diq Fnideq (2 élèves) et Tétouan (2 élèves).
A travers cette action, lancée en partenariat avec l'Académie régionale de l'éducation et de la formation Tanger-Tétouan et les associations des parents d'élèves, la Fondation réitère son engagement de contribuer en concertation avec les différents partenaires, à l'amélioration du niveau scolaire et à récompenser les meilleurs élèves de la région.

Saisie

Une importante quantité de denrées alimentaires impropres à la consommation a été saisie et détruite, durant la période allant du 24 au 30 juin dernier, par les services sanitaires de la région de Souss-Massa-Draâ.
Il s'agit de viandes rouges (521 kg), de tripes (1.259 kg), de viandes blanches (549 kg), de produits dérivés des viandes (109 kg), de produits laitiers (507 kg), de poissons et produits de la pêche (3.576 kg), indique jeudi un communiqué de la direction régionale de l'ONSSA.
Cette opération a porté sur la saisie et la destruction de quantités d'œufs, de miel (514 kg), de dattes (23.288 kg), de fruits secs (440 kg), de farines et dérivés (11.453 kg), de confiseries (86 kg), de produits de conserves (50 kg), de riz (30 kg), d'huiles alimentaires (8 litres) et de fruits frais (8 kg).

Nutrition

Au-delà de son caractère sacré, le mois de Ramadan se veut une bonne opportunité pour rééquilibrer son alimentation et purifier son corps, en optant pour une nutrition modérée qui concilie entre l'aspect quantitatif et les vertus qualitatives des aliments, a affirmé le Dr Karim Ouali, nutritionniste, phytothérapeute et homéopathe.
"Le jeûne est une méthode sécuritaire et efficace pouvant diminuer significativement les symptômes de certaines maladies chroniques. Toutefois, l'excès alimentaire surtout au premier repas reste des plus mauvaises habitudes des Marocains surtout après une longue journée de jeûne", a relevé M. Ouali dans un entretien accordé à la MAP.
L'expert a, à cet effet, averti contre tout excès alimentaire qui pourrait favoriser l'obésité et constituer, par conséquent, un cortège de graves conséquences sur la santé comme l'hypertension artérielle, le diabète gras et les troubles de cholestérol (dyslipidémies).

 

Mardi 7 Juillet 2015

Lu 530 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs