Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Table ronde

 "Les droits fondamentaux et politiques des prisonniers" est le thème d'une table ronde organisée, mardi à Al Hoceima, à l'initiative du Réseau "Agraw" pour le développement. 
Cette rencontre, initiée en collaboration avec le Réseau des association de développement de la région d'Al Hoceima (RADRA), a pour objectif de participer au dialogue national sur l'amélioration des droits des prisonniers, à la lumière des avancées réalisées en matière de gestion des institutions pénitentiaires au Maroc, aussi bien sur le plan législatif, organisationnel et des droits fondamentaux. 
Les peines privatives de liberté entraînent nécessairement pour la personne incarcérée de nouveaux droits et devoirs qui sont dictés par l'institution pénitentiaire concernée et par le jugement prononcé par la justice, indiquent les organisateurs, signalant que les conditions d'emprisonnement devraient respecter les dispositions nationales et les conventions internationales en la matière.
Cette rencontre, qui s'est déroulée en présence de représentants du Conseil régional des droits de l'Homme (CRDH) d’Al Hoceima-Nador et d'un ensemble d'acteurs de la société civile de la région, s'est articulée autour de deux axes, à savoir "Les droits fondamentaux des prisonniers" et "Le droit au vote aux élections et référendums".

Formation

 "L'espoir de la femme soulaliyate" est le thème d'une session de formation organisée les 16 et 17 mai par la section locale à Beni Mellal de la Fédération de la ligue démocratique des droits des femmes (FLDDF) au profit des femmes soulaliyates, des chercheurs et des représentants d'associations œuvrant dans ce domaine dans la région Tadla-Azilal.
Organisée en partenariat avec l'organisation italienne "Iscos Marche Onlus", cette rencontre vise à informer des droits socio-économiques et culturels des femmes soulaliyates à la lumière des conventions internationales et des dispositions de la Constitution en matière d'égalité et de parité.
Cette session de formation a également pour objectifs de dresser un diagnostic participatif selon l'approche genre social en vue de jeter la lumière sur les conditions socioéconomiques précaires de la femme soulaliyate.
Selon les organisateurs, cette session, qui sera suivie par une table ronde le 23 mai courant sur le même sujet, s'inscrit dans le cadre de la politique d'accompagnement de la FLDDF des femmes soulaliyates en vue d'élaborer un plan d'action régional visant à atténuer les souffrances de cette frange sociale et leur permettre l'accès au droit de propriété. 

Samedi 23 Mai 2015

Lu 306 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs