Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Les éléments de la police judiciaire de Tanger ont arrêté, lundi, une personne ayant des antécédents judiciaires soupçonnée d'enlèvement, de séquestration et de demande de rançon.
Un communiqué de la préfecture de police précise que, selon les premiers éléments de l'enquête, cette personne a été arrêtée à bord d'un véhicule léger taché de sang, ce qui a nécessité l'ouverture d'une enquête ayant permis de découvrir que le suspect, aidé par d'autres individus, a utilisé ce véhicule pour enlever et séquestrer un couple et demander une rançon.
Les investigations, appuyées par des expertises techniques et scientifiques, ont permis de découvrir le lieu où se trouvait le mari enlevé, à 25 km de la ville de Tanger, et qui portait des traces de violence, ajoute la même source, précisant qu'il a été également procédé à l'audition de l'épouse qui a été abandonnée par les ravisseurs.
L'enquête a de même permis d'identifier les autres personnes concernées, ayant également des antécédents judiciaires pour trafic de drogue. Les investigations sont en cours en vue d'arrêter les suspects, indique le communiqué selon lequel les opérations de fouille dans l'une des maisons des suspects a permis de saisir 2,3 kg de chira.

Séminaire

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et l'organisation internationale de police criminelle ''Interpol'' ont organisé, mercredi et jeudi à Marrakech, un colloque régional sur ''L'utilisation de l'ADN en criminologie''.
La rencontre, qui a connu la participation de nombreux responsables sécuritaires de la région MENA et des experts d'Interpol, avait pour objectif de promouvoir la coopération internationale, renforcer les capacités dans la lutte contre le crime organisé via les techniques d'identification à l'ADN, partager les expériences dans ce domaine de haute technicité, en plus de permettre aux services de sécurité de la région d'être au fait des récents développements de ce précieux outil d'investigation.
Elle avait également pour objectif de promouvoir l'usage des techniques d'identification à l'ADN dans la région MENA face à des menaces complexes et à une criminalité organisée et transfrontalière. Le profilage ADN est une avancée majeure dans les techniques d'investigations et constitue, grâce à sa fiabilité et sa précision, un outil des plus précieux pour contrer les menaces et renforcer la sécurité des communautés. 

Vendredi 22 Mai 2015

Lu 273 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs