Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Masse monétaire

Le haut-commissariat au plan (HCP) fait état d'une amélioration continue de la masse monétaire et des crédits à l'économie, soulignant que la croissance de la masse monétaire serait établie à 7,2% au premier trimestre 2015, au lieu de 6,6% un trimestre plus tôt. L'évolution de la masse monétaire devrait se situer à 6,4% au deuxième trimestre 2015, signale-t-on. Parallèlement, les créances sur l'économie auraient poursuivi leur amélioration, marquant une hausse de 5,1% au premier trimestre 2015, et progresserait de 5,2%, au deuxième trimestre, précise le HCP, ajoutant que le déficit de la liquidité des banques se serait légèrement accru au premier trimestre 2015 et ce malgré la hausse de la masse monétaire. Les opérations de financement du Trésor sur le marché monétaire auraient, quelque peu, atténué la hausse de la monnaie fiduciaire et des avoirs extérieurs, entraînant une réduction des liquidités.
Dans ce sens, la Banque centrale a légèrement augmenté ses niveaux d'intervention pour combler l'écart. Pour leur part, les taux d'intérêt se seraient nettement détendus sur le marché monétaire, au début de l'année en cours.
Leur repli se serait accentué après les baisses successives du taux directeur de la Banque centrale en septembre et en décembre 2014. Les taux interbancaires auraient, ainsi, reculé de plus de 50 points de base au premier trimestre 2015, comparé au même trimestre de l'année antérieure et les taux d'intérêt des adjudications des bons du Trésor à un an auraient baissé de plus de 100 points de base à la même période.

Biscuiterie 

Mondelēz International vient d’annoncer récemment qu'elle a commencé la production locale d’Oreo, le biscuit le plus connu au monde, après avoir investi plus de 105 millions de dirhams dans une ligne de production locale. «Cet investissement fait de la ligne marocaine, la plus grande plateforme de production d’Oreo en Afrique», indiquent les responsables dans un communiqué. La production d’Oreo au Maroc rendra ce biscuit disponible pour les Marocains, augmentera le chiffre d’affaires du marché de la biscuiterie et génèrera plus de bénéfices pour les partenaires commerciaux locaux. Mondelez Maroc, la filiale locale de Mondelēz International, pourra produire quelque 900 millions de biscuits Oreo par an, soit une moyenne de plus de 2,5 millions de biscuits Oreo par jour au sein de sa nouvelle ligne de production dont la production a démarré en début mars.

Lundi 13 Avril 2015

Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs