Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Douane 

Le DG de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII), Zouhair Chorfi a procédé, récemment, au siège de l’ADII à Rabat, à la signature d’un accord-cadre et d’une convention de partenariat avec respectivement Lahoucine Adardour, président de la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et Légumes (FIFEL) et Abdellah Janati, DG de l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE).
Ces accords qui institutionnalisent les relations entre la Douane et ses deux partenaires visent à renforcer le cadre général de coopération existant à travers le développement d’actions communes, structurées et coordonnées. Ainsi, l’accord-cadre signé avec la FIFEL vise, entre autres, à améliorer l’environnement procédural, réglementaire et juridique dans lequel opèrent les entreprises du secteur des fruits et légumes de façon à faciliter leurs échanges commerciaux et renforcer leur compétitivité. De même, la convention de partenariat signée avec l’EACCE vise à renforcer la coopération entre les deux organismes publics à travers le partage d’information et la concertation systématique dans les domaines d’intérêt commun.

Croissance

La directrice générale du FMI Christine Lagarde a demandé vendredi dernier aux principales puissances économiques du globe "à passer à l'action" pour éviter un ralentissement de la croissance mondiale, à quelques jours d'un G20-Finances à Istanbul. "Il est temps de passer à l'action (...). L'enjeu est de taille. Sans action, le supertanker de l'économie mondiale pourrait continuer à être englué dans les eaux basses d'une croissance molle et de créations d'emplois faméliques", écrit Mme Lagarde dans un blog publié sur le site du FMI. Les ministres des Finances des pays développés et émergents du G20, qui se réunissent aujourd’hui et demain dans la capitale turque, doivent d'urgence mettre en œuvre les "ambitieuses" réformes structurelles censées injecter 2.000 milliards de dollars supplémentaires dans le PIB mondial, a estimé Mme Lagarde. "Nous avons besoin d'une accélération décisive vers les réformes structurelles dans les domaines tels que le commerce, l'éducation, la santé (...) et des infrastructures efficaces", a-t-elle détaillé.  L'économie mondiale peut profiter de "l'élan" fourni par les faibles prix du pétrole mais pourrait également pâtir d'une "volatilité excessive" liée à la normalisation monétaire aux Etats-Unis, a mis en garde la dirigeante, craignant aussi que l'Europe ne reste dans le "flou" pour une longue période.
Le renforcement du dollar par rapport aux autres grandes devises représente un autre "risque", spécialement pour les pays émergents dont les banques et entreprises ont contracté des emprunts libellés en monnaie américaine qui vont dès lors devenir plus compliqués à rembourser, selon Mme Lagarde.

Alimentaire

L'édition 2015 du Salon international de l'industrie alimentaire et des boissons "Prodexpo" se tiendra du 9 au 13 février à Moscou, avec la participation du Maroc, qui prend part pour la 3ème fois à cette rencontre, a indiqué un communiqué du Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Dans le cadre de la promotion des exportations sur le marché russe, Maroc Export organise cette troisième participation des entreprises marocaines à Prodexpo 2015, avec l'objectif de permettre aux groupes exportateurs d'augmenter la notoriété du label "Made in Morocco" auprès des consommateurs russes, et de mettre en évidence les nouveautés, la diversité, la richesse et la qualité de la production agro-industrielle du Maroc, souligne le communiqué.
Cette manifestation a pour intérêt également, d'évaluer le potentiel des produits agroalimentaires marocains auprès des distributeurs russes, de favoriser et d'accompagner la prise de conscience des exportateurs marocains du potentiel et des exigences du marché agroalimentaire russe.
Considérée comme étant la plus grande foire spécialisée de la Russie et de l'Europe orientale, Prodexpo attire les principaux opérateurs internationaux de l'industrie, du commerce et de la distribution alimentaire. Seront exposés, lors de cet événement, les produits de treize entreprises marocaines exportatrices, notamment le thé et infusions, olives, épices, câpres, poissons congelés, huiles, chocolat, légumes ainsi que d'autres produits de terroir, précise le communiqué.
Lors de l'édition 2014, le Salon a accueilli plus de 98.514 visiteurs professionnels et près de 2300 exposants venant de 64 pays. 
La Russie est considérée, actuellement, comme un partenaire stratégique du Royaume. Au cours des dernières années, les exportations du Maroc vers la Russie ont enregistré un accroissement de 40 %.

Lundi 9 Février 2015

Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs