Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Emploi

Des acteurs associatifs ont annoncé, vendredi dernier à Kénitra, le lancement du projet national ‘’Ensemble, changeons notre vie’’ qui vise à encourager et renforcer les opportunités d’auto-emploi pour les jeunes.
Le projet, réalisé par l’Association ‘’Jeunes pour jeunes’’, l’Association marocaine des pionniers du développement, avec le soutien de la Banque mondiale, du ministère de la Jeunesse et des Sports, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des programmes d’accompagnement des jeunes dans leurs démarches en matière d’auto-emploi, axés sur le renforcement des capacités propres des jeunes en vue de contribuer au développement économique local.
Dans une déclaration à la MAP, le directeur exécutif de l’Association “Jeunes pour jeunes”, a indiqué que près de 400 jeunes, originaires de différentes régions du Maroc, vont bénéficier du projet qui a pour objectif de créer des activités génératrices de revenus au profit des jeunes.

Entrepreneuriat

Des économistes, institutionnels et élus ont débattu des moyens et mécanismes de promotion de l’entrepreneuriat au niveau de la ville de Rabat, lors d’une rencontre organisée récemment par le réseau Entreprendre Maroc en collaboration avec le Conseil de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër. Tenu sous le thème “L’élément humain au cœur d’un entrepreneuriat réussi”, ce débat s’inscrit dans le cadre de l’accord signé, en juin 2013, entre le réseau Entreprendre Maroc et le Conseil de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër afin de renforcer et de développer le tissu économique notamment à travers la promotion de l’entrepreneuriat à Rabat. A cette occasion, les participants ont exposé le rôle de l’entrepreneuriat dans le tissu économique, les contraintes liées en particulier à l’accompagnement des entreprises, à l’élément humain ainsi qu’au financement des projets.

Ecologie

L’état actuel du Site d’intérêt biologique et écologique de l’embouchure de la Moulouya a été au centre d’une table ronde organisée, récemment, au siège du Conseil de la région de l’Oriental. S’exprimant à cette occasion, le coordinateur du collectif “Ecolo plateforme du Maroc du Nord”, a mis l’accent sur l’importance des zones humides dans la préservation de la diversité écologique et le développement des activités économiques des populations avoisinantes, s’arrêtant sur une série de lois nationales et de conventions internationales signées par le Maroc, notamment la convention RAMSAR qui souscrit à l’utilisation durable des zones humides.

Libé
Lundi 19 Janvier 2015

Lu 160 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs