Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Visite

Le chef du gouvernement provisoire tunisien, Mehdi Jomaa, se rendra, en visite de travail, au Maroc, les 13 et 14 novembre courant.
Il devra s'entretenir avec le chef du gouvernement marocain et le président de la Chambre des représentants, ainsi qu'avec de hautes personnalités  politiques et économiques, indique, mardi, un communiqué de la  Présidence du gouvernement.

Report

La Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca a décidé, lundi, de reporter au 17 novembre le procès de l'ex-directeur de l'opérateur télécoms Wana, Karim Zaz, et de ses complices présumés.
Le tribunal a décidé le report de cette affaire, dans laquelle 12 personnes sont poursuivies en état d'arrestation, afin de permettre l'examen d'une requête déposée par l'opérateur télécoms Méditel d'inclure les sociétés appartenant à Karim Zaz dans l'affaire et de statuer sur la demande du représentant de la Direction des douanes de prendre connaissance du dossier.
Les 12 mis en cause sont poursuivis notamment pour «falsification d'un nom commercial et son utilisation, établissement et utilisation prémédités d'un document contenant de fausses informations, atteinte aux systèmes de traitement automatisé des données et création et exploitation d'un réseau télécoms sans autorisation». 

Accident

Cinq personnes ont été tuées et deux autres blessées, dont une grièvement, dans un accident de la route survenu lundi sur la route nationale N 9 reliant Settat à Benguerir, a-t-on appris auprès des autorités locales.
Les victimes, toutes de la même famille, ont péri dans la collision de leur voiture avec un autocar, ajoute-t-on de mêmes sources.
Un dépassement défectueux serait à l'origine de l'accident, qui s'est produit, au niveau de la localité Khémisset Chaouia, pas loin de la commune rurale Sidi M'hamed Ben Rahal, selon les mêmes sources.
Les blessés ont été transférés vers l'hôpital provincial de Settat alors que les dépouilles des victimes ont été évacuées à la morgue du même établissement, indique-t-on.

Coquillages

Le département de la Pêche maritime a annoncé lundi l'interdiction de la récolte et de la commercialisation des coquillages issus des zones conchylicoles Aoufist et Lakrâa, relevant de la région de Boujdour, et ce que jusqu'à épuration totale du milieu. Les résultats d'analyses effectuées par l'Institut national de recherche halieutique au niveau desdites zones conchylicoles «dénotent la présence de biotoxines marines dans les coquillages à des teneurs anormales», a précisé le département de la Pêche maritime dans un communiqué.
Le département a recommandé aux consommateurs de ne s'approvisionner qu'en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d'identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels).
«Les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique», a averti le communiqué.

Mercredi 12 Novembre 2014

Lu 376 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs