Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Fusillade

Le gouvernement mauritanien a dénoncé dans un communiqué la fusillade dans le centre du Mali qui a fait 16 morts, dont des Mauritaniens, parlant notamment d’un «assassinat collectif injustifiable», les victimes étant des prédicateurs désarmés.
«Le gouvernement de la République islamique de Mauritanie a appris avec une indicible consternation le massacre barbare perpétré (...) par une unité de l’armée régulière malienne à l’endroit de 16 paisibles prédicateurs musulmans, pour la plupart mauritaniens, qui se rendaient à Bamako», il «dénonce avec la dernière énergie la cruauté de cet assassinat collectif injustifiable de prêcheurs innocents désarmés, par des hommes en armes, revêtus de l’uniforme de l’armée régulière» malienne, affirme-t-il dans son communiqué.

Divers
Inondations

Au moins 78 personnes ont perdu la vie et des dizaines d’autres ont été blessées au cours des trois derniers jours dans des inondations au Pakistan, ont indiqué lundi les services d’urgence du pays.
Les pluies intenses des trois derniers jours ont provoqué des crues subites et détruit plus de 1.600 maisons, a indiqué à l’AFP Irshad Bhatti, porte-parole du Service national de gestion des catastrophes naturelles (NDMA).
«Un total de 78 personnes sont mortes et 68 autres ont été blessées par la pluie et des crues subites», a-t-il ajouté, précisant que le bilan pouvait encore s’alourdir et que l’effondrement de maisons avait été la principale cause de ces décès.

Divers
Attentats

Une vague d’attentats - non revendiqués - a frappé l’Irak,  faisant au moins 88 morts et 400 blessés. L’un d’eux a visé le consulat de France à Nassiriah, à 320 km au sud de Bagdad, tuant un policier et en blessant quatre autres. Le consul honoraire, de nationalité irakienne, n’était pas sur les lieux au moment de l’attentat. A Paris, le Quai d’Orsay a condamné «avec la plus grande fermeté» la vague d’attentats, et notamment celui visant son consulat.
 Ce n’est pas la première fois que la France est visée en Irak. En juin 2011, un convoi de l’ambassade avait été attaqué, blessant sept employés locaux. La sécurité dans le pays s’est améliorée depuis 2006-2007, au plus fort des affrontements interconfessionnels.

Libé
Mardi 11 Septembre 2012

Lu 151 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs