Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sportifs




Tennis de table

El Hajji Monqid a été réélu président de la Fédération Royale marocaine de tennis de table (FRMTT) pour un nouveau mandat de quatre ans (2017-2021), samedi à Rabat lors d'une assemblée générale ordinaire de la Fédération.
El Hajji, seul candidat à sa propre succession, a été reconduit après avoir obtenu la confiance des 51 clubs présents à l'Assemblée sur les 76 affiliés à la FRMTT, indique l'instance fédérale dans un communiqué parvenu dimanche à la MAP.
Lors de cette assemblée, tenue en présence du représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, les rapports moral et financier au titre de la saison 2015-2016 ont été adoptés à l'unanimité des membres présents.
Dans une déclaration à la MAP, le président de la FRMTT a souligné que parmi les priorités de son mandat, figurent la poursuite de l'élargissement de la base des pratiquants, le développement de la pratique auprès des catégories féminines et la préparation des sélections nationales aux prochaines échéances, notamment les Jeux olympiques de Tokyo 2020.
Parmi les futurs projets qui seront sur la table du nouveau comité directeur, a-t-il confié, figurent la mise à niveau des différentes structures de la Fédération, le renforcement des commissions et la création d’un Conseil fédéral avec un règlement intérieur propre qui lui confère une certaine autonomie vis-à-vis du bureau fédéral. Le nouveau bureau fédéral prévoit également la création d’un poste de conseiller spécial auprès du Comité directeur, doté d’un pouvoir consultatif. A cette occasion, M. Monqid a annoncé l’accord de principe donné par la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) à la candidature du Maroc pour abriter le Championnat du monde des personnes à besoins spécifiques.

Sport automobile

Les 27 et 28 mai, le jeune pilote marocain Michael Benyahia était à nouveau sur les pistes, cette fois au circuit du Castellet pour la manche française du Championnat V de V afin de continuer à se préparer pour le Championnat NEC de Formule Renault 2.0
Ayant eu des difficultés à trouver un tour sans être gêné au milieu des 25 voitures en piste, le double vainqueur de Portimao ne parvenait pas à se qualifier mieux que 7ème mais réussissait à remonter en course et à décrocher un nouveau podium avec une belle 3ème position ce dimanche.
 «Le week-end a été plus difficile qu’à Portimao mais je suis content d’être revenu en troisième position. Je continue d’apprendre à piloter la voiture et j’ai hâte d’être à Monza dans un mois pour la première manche du Championnat Northem European Cup», a déclaré à la MAP le jeune pilote, se disant fier «d’avoir pu à nouveau faire briller le drapeau du Maroc et les couleurs de la MDJS sur un podium».
Le jeune pilote s'est dit "très honoré" de la présence du consul du Maroc à Marseille qui a assisté à la course.
Le circuit du Castellet, appelé aussi circuit Paul-Ricard, accueille depuis 2009 des épreuves de compétition automobile et moto d'envergure internationale.

Mardi 30 Mai 2017

Lu 261 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs