Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers economie




Divers economie
IDE

Malgré une conjoncture économique difficile de la zone euro et qui  impacte négativement les indicateurs macroéconomiques du Royaume. Les investissements directs étrangers ont repris avec une assez palpable tendance haussière. De nouveaux investissements programmés, soit près de 10 milliards de dirhams, seront soumis en juin à la commission des investissements, présidée par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Selon le quotidien L’Economiste, ces investissements étrangers concerneraient les secteurs porteurs de l’économie nationale, avec en pole position les énergies renouvelables.

Publicité

Au titre du mois d’avril, les investissements publicitaires ont enregistré une hausse par rapport à la même période en 2012. Selon Imperium Media, cette progression est de 9% comparée aux résultats de mars dernier (-1,1%). Ces chiffres incluent l’ensemble des médias et placent la radio en tête des performances. En effet, les budgets publicitaires consacrés aux stations radiophoniques ont bondi de 25% en avril 2013, comparés à avril 2012. Cela relance ce média dans la course, malgré sa quatrième place et ses 18% de parts de marché, loin derrière la télévision, première destination des fonds des annonceurs. Avec 30% du total des fonds consacrés à la pub, la télé confirme son hégémonie.

Aéroports

En avril 2013, le volume du trafic commercial a été de 1.391.086 passagers, soit une augmentation de 5,71 % par rapport à la même période de l’année 2012. L’aéroport Mohammed V a enregistré 607.784 passagers (+0.95%), l’aéroport Marrakech-Menara 659.061 passagers (+8%) et celui d’Agadir 129.686 passagers (+8.88%). Pour sa part, le trafic aérien commercial international a atteint 1.264.656 passagers en avril 2013, soit une nette augmentation de 7,42 % par rapport à la même période de l’année précédente. Quant au trafic domestique commercial, il a connu une diminution de 8,76% au titre du mois d’avril 2013, par rapport à la même période de l’année précédente.
Energie
L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont procédé, vendredi dernier, à la signature de la phase II de l’Accord portant sur l’assistance technique au Programme de développement de l’alimentation en eau potable rurale et de l’assainissement. Ce projet, dont le budget s’élève à plus de 2,6 millions de dollars pour une durée de 5 ans (2013-2017), a pour objectif de contribuer au renforcement des capacités de l’ONEE en particulier dans les domaines de l’alimentation en eau potable en milieu rural, de l’assainissement et de la protection des ressources en eau et de l’environnement.  A noter que Nawal Khalifa, directeur central chargé du pôle finances de la branche eau de l’ONEE, en en tant que directeur national du projet est reconduit dans le cadre de la phase II (2013-2017) au titre de la convention ONEE/FAO.


MRE
Une réforme serait en préparation, pour être apportée aux dispositifs de recrutement par l’Etat, des talents marocains établis à l’étranger. S’exprimant à l’ouverture de la 6ème Conférence internationale sur la migration et le développement, qui s’est tenue du 16 au 19 mai à Rabat et à Ifrane, le ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, a indiqué qu’il n’était pas logique d’exiger des MRE, désirant travailler dans la Fonction publique au Maroc, d’avoir un âge maximum de 45 ans, pour que leurs candidatures soient recevables. Ce plafond de 45 ans empêche l’Etat de profiter des compétences qui reviennent au Maroc après s’être enrichies de longues expériences et de fructueux cursus et parcours professionnels à l’étranger.
Fermeture
Mondelēz International repositionne sa filiale marocaine en fonction de ses avantages concurrentiels. En effet, à partir du 30 juin prochain, Kraft Foods Maroc fermera son unité de production des chewing-gums et bonbons de Casablanca. Cette unité créée en 1957, produit les marques de chewing-gums Clorets, Clark’s et Action ainsi que les bonbons Halls. Il faut dire que la baisse des droits de douane consécutive aux accords de libre-échange a érodé la compétitivité de nombreuses filiales des multinationales implantées au Maroc.
 Résultats : ces dernières procèdent à des benchmarking entre les différentes filiales de la région et les lignes de production les moins compétitives sont condamnées.

Contrat-programme

Le Contrat-programme régional (CPR) pour le développement du secteur du tourisme pour la région de Tanger-Tétouan a été signé mercredi dernier à Tanger, lors de la troisième étape de la Caravane des forums régionaux du tourisme, avec au programme la réalisation de 127 projets pour une enveloppe globale de 14,4 milliards de DH. La promotion de la destination touristique Tanger-Tétouan s’appuiera sur le lancement de 127 projets, dont 25 structurants. D’un investissement global de 14,4 milliards de DH, la mise en œuvre de l’ensemble de ces projets s’inscrira dans le cadre de six programmes de la Vision 2020. La région espère se doter de 26.247 lits pour accueillir 3,1 millions de touristes à l’horizon 2020.

Libé
Mardi 21 Mai 2013

Lu 128 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs