Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers economie




Divers economie
BAD

Le secteur des infrastructures constitue le principal domaine d’intervention au Maroc de la Banque africaine de développement (BAD), suivi des programmes d’appui aux réformes et du secteur social, a indiqué la représentante résidente de la BAD au Maroc, Amani Abou-Zeid. La BAD est le 1er partenaire de développement du Maroc avec des investissements qui s’élèvent à près de 10 milliards d’euros et un portefeuille actif comprenant environ 2,7 MM d’euros, a annoncé Amani Abou-Zeid, lors d’un point de presse, organisé dans le cadre des visites d’information sur certains projets financés par la Banque.

Injection

Bank Al-Maghrib a annoncé avoir injecté, sur le marché monétaire, un montant moyen de 68 MMDH au cours de la semaine se terminant le 30 avril. Les avances à 7 jours sur appels d’offres se sont accaparées 49 MMDH de ces injections au taux de 3%, alors que des opérations de pension livrée à 3 mois ont atteint 15 milliards et une opération de prêts garantis sur 3 mois a pris 4 milliards, précise la Banque centrale qui vient de publier ses indicateurs hebdomadaires. Parallèlement, le taux d’intérêt moyen sur le marché interbancaire s’est établi à 3,09%, demeurant quasi-stable par rapport à la semaine précédente, tandis que le volume moyen des échanges s’est élevé à 2,4 MMDH.

Pèlerinage

Les futurs pèlerins devraient débourser pas moins de 43.900 DH, au lieu de 41.800 DH, soit 2100 DH de plus, vient d’annoncer Ahmed Taoufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques. Cette hausse serait à imputer notamment à la flambée des frais de transport et de séjour, explique Ahmed Taoufiq, affirmant que ces augmentations sont indépendantes de sa volonté et ne profitent aucunement à son département. Les prix des billets d’avion et de résidence à la Mecque, Mina et Médine et le transport des bagages, figurent parmi les prestations qui coûteront désormais plus chères aux Hajs marocains, précise le ministre des Habous.

Devises

Les réserves internationales nettes de Bank Al-Maghrib, chiffrées à 144,5MMDH, ont enregistré une hausse de 0,8% au 26 avril, depuis le début du mois. Cependant, leur rythme de progression a accusé un recul de 0,2% en glissement annuel, selon la Banque centrale. Ces réserves ont représenté 4 mois et 2 jours d’importations de biens et services à fin mars 2013, précise la Banque centrale.

Libé
Mardi 7 Mai 2013

Lu 90 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs