Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers : Grève à Royal Air Maroc




RAM dénonce «la grève sauvage» de certains membres du PNC

La compagnie nationale Royal Air Maroc a vigoureusement réagi à une grève déclenchée par le personnel navigant commercial dépendant d’Atlas Multiservices. Voici, par ailleurs, le texte du communiqué rendu public par RAM
« Suite à la réunion tenue lundi 17 octobre entre la direction du groupe Royal Air Maroc et des membres du personnel Navigant Commercial de la filiale du groupe Atlas Multiservices, ces derniers ont lancé une grève sauvage de 48 heures en dehors de tout cadre légal.
La direction de la compagnie est d’autant plus surprise par cette décision que la réunion s’est déroulée dans un climat responsable et que les deux parties se sont mises d’accord pour la reprise du dialogue.
Tout en dénonçant un mouvement illégal qui vise à prendre en otages sans préavis les passagers, Royal Air Maroc mettra tout en œuvre pour assurer la plus grande partie de ses vols. Pour éviter toute éventuelle perturbation, l’ensemble du personnel de la compagnie est mobilisé au service des clients afin de réduire au maximum les désagréments que ce mouvement risque de leur occasionner.    
Royal Air Maroc, qui suit de très près la situation, invite ses clients à se renseigner sur le programme de leurs vols sur son site www.royalairmaroc.com, et sur le numéro : +212 522 48 97 97.
A cet effet, les services de la compagnie, aussi bien aux aéroports que dans les agences commerciales et les centres d’appels, sont mobilisés pour fournir aux clients tous les renseignements nécessaires ».

Session de 
rattrapage

Une session de rattrapage, unique et exceptionnelle, de l'examen d'obtention du certificat d'aptitude pédagogique sera organisée les 29 et 30 décembre prochain, au profit des cadres du corps enseignant en stage au secteur de l'éducation nationale et qui n'ont pas été titularisés soit parce qu'ils n'ont pas validé les quatre semestres requis par la loi, soit parce qu'ils ne se sont pas présentés pour passer l'examen.
Selon le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, cette session de rattrapage exceptionnelle aura lieu dans les différentes académies régionales de l'éducation et de la formation et des sessions de formations obligatoires seront organisées au profit des cadres concernés.

Libé
Mercredi 19 Octobre 2016

Lu 972 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs