Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le Groupe Résidences Dar Saada affiche des résultats
opérationnels en nette amélioration


Sur les six premiers mois de l’année en cours, le Groupe Résidences Dar Saada (RDS) affiche des réalisations opérationnelles en nette amélioration et ce, malgré une conjoncture sectorielle difficile, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse. A l’occasion de la publication des résultats biannuels de l’immobilière cotée en bourse, les analystes financiers soulignent que le résultat net consolidé de RDS se hisse de 2,3x en proforma (comptes en normes IFRS) à 146,5 millions de dirhams (MDH), pour une marge nette en amélioration de 8,7 points en proforma à 16%.
De même, le résultat net part du Groupe (RNPG) s’établit à 146,6 MDH (+2,3x en proforma) au terme du premier semestre 2017, au cours duquel RDS a opté pour la conversion de sa comptabilité aux normes internationales IFRS et ce, afin de mieux répondre aux exigences des marchés financiers et dans une volonté d’amélioration continue de sa communication financière, ont-ils relevé.
Dans une ample mesure, le résultat d’exploitation consolidé marque un bond de 2,1x en proforma à 173,3 MDH, suite vraisemblablement à un mix produits et projets positif conjugué au repli de 37,2% en proforma des charges d’exploitation. De facto, la marge opérationnelle gagne 9,7 points en proforma à 18,9%.
Toujours en territoire négatif, le résultat financier consolidé creuse son déficit à -20,9 MDH, contre -8,4 au 30/06/2016 en proforma, poursuit la même source.
De même, le résultat non courant consolidé grève ses pertes pour s’établir à -6,6 MDH, contre -1,7 MDH en proforma, suite essentiellement à l’alourdissement de 4x des charges non courantes à 6,6 MDH, a-t-elle indiqué.

Hausse de l’IPPIEM du mois d’août

L’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois d’août 2017 par rapport au mois de juillet 2017, a indiqué récemment le Haut-commissariat au plan (HCP).
Selon l’organisme public chargé de la production, de l'analyse et de la publication des statistiques officielles nationales, cette hausse est la résultante de la hausse des prix de la «Fabrication d’équipements électriques» de 2,8% et de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,1% ainsi que de la baisse enregistrée dans l’«Industrie d’habillement» de 0,7%, dans la «Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques» de 1,5% et dans la «Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique» de 0,5%.
Par ailleurs, les indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» ont connu une stagnation au cours du mois d’août 2017, a ajouté le HCP.

Mercredi 4 Octobre 2017

Lu 457 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs