Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Seuls deux sociétés disposant de programmes
de rachat étaient actives en mars


Sur les 6 entreprises qui disposent actuellement de programmes de rachat, seules Label'Vie et Maroc Telecom étaient actives en mois de mars dernier, selon les analystes de Sogécapital Bourse. Citant la situation des programmes de rachat pour le mois de mars 2017, publiée mercredi par l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), la société de bourse souligne que Label'Vie a acheté 1.200 actions (dont 900 dans le cadre du Contrat de liquidité-CL) au cours moyen de 1.348 dirhams et en a vendu 602, toutes dans le cadre du CL au cours de 1.340 dirhams. Le spécialiste de la grande distribution dispose désormais d'un stock de 3.888 actions propres, soit 0,15% de son capital, ajoute la même source. Pour sa part, Maroc Telecom a acheté 133.450 actions (72.450 dans le cadre du CL) au cours moyen de 137,4 dirhams et en a vendu 5.100 (4.000 dans le cadre du CL) au cours moyen de 139,3 dirhams. L'opérateur historique des télécommunications dispose désormais de 136.350 actions propres sur la Bourse de Casablanca et 4.970 à la Bourse de Paris, soit, au total sur les deux marchés, 0,016% de son capital.

Résultats en baisse pour Med Paper

Le spécialiste dans l'industrie du papier, Med Paper, affiche des résultats en baisse par rapport à 2015, avec une poursuite du repli des ventes, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse. Toujours impacté par les perturbations que connaît le marché dues à la concurrence déloyale des exportateurs étrangers qui pratiqueraient, selon le management de la société, des prix dumping, le chiffre d'affaires de Med Paper affiche un recul de 18% à 83,3 millions de dirhams (MDH). A l’occasion de la publication des résultats annuels de la société cotée à la Bourse de Casablanca, les analystes de BMCE Capital Bourse soulignent un repli de 42,2% des charges d'exploitation à 110,6 MDH, représentant dorénavant 133% des revenus contre 188% en 2015.
Dans ses conditions, le résultat d'exploitation allège son déficit de 15,28% à -22,2 MDH.  Intégrant un résultat financier de -9,9 MDH et un résultat non courant de 3,3 MDH, le résultat net aggrave ses pertes, passant de -20,2 MDH à -29,1 MDH. Au volet bilanciel, le fonds de roulement s'aggrave passant de -53,3 MDH en 2015, à -76 MDH à fin 2016, tandis que le besoin en fonds de roulement s'améliore de 21% à 68,8 MDH sur la période.
En conséquence, la trésorerie nette s'établit à 144,8 MDH, contre -139,9 MDH en 2015. Enfin, la dette nette reste quasiment stable par rapport à 2015 à 270,2 MDH (+0,6%).

Samedi 22 Avril 2017

Lu 401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs