Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




La dette publique à 99,8 % du PIB en Espagne

La dette publique espagnole a atteint 1,067 billion d'euros à fin novembre 2015, soit 99,8 % du Produit intérieur brut (PIB), selon des chiffres publiés par l'Institut national de la statistique (INE). Ce taux dépasse d'un point celui estimé par le gouvernement espagnol pour l'ensemble de l'année 2015 (98,7 % du PIB), relève la même source. Pour le seul mois de novembre, la dette des administrations publiques espagnoles a augmenté de 11,1 milliards d'euros, la troisième plus importante hausse de l'année écoulée. Cette augmentation intervient suite à la baisse d'octobre.
Le ministère espagnol de l'Economie a expliqué cette nouvelle hausse de la dette publique par les charges découlant des aides accordées aux régions autonomes, ainsi que par la recapitalisation du secteur financier et la contribution espagnole au programme de sauvetage de l'Irlande, du Portugal et de la Grèce.
La dette publique de l'Espagne, qui n'a pas cessé d'augmenter depuis le 4ème trimestre 2013 lorsqu'elle représentait 93,9% du PIB, devra diminuer à partir de 2017, selon les prévisions du gouvernement espagnol. Selon les pronostics macroéconomiques de l'exécutif conservateur, la dette publique montera à 101,5% en 2016, avant de refluer à 98,5 % en 2017. La dette publique espagnole, qui n'était que de 36,3 % en 2007, a explosé avec la crise économique alourdie par le sauvetage des banques en 2012.

Forum économique Guinée-Maroc à Conakry

Une importante délégation marocaine participe à Conakry à la 3ème édition du Forum économique Guinée-Maroc, prévue dimanche et lundi (17 et 18 janvier courant), un évènement qui doit resserrer davantage les liens de coopération entre les hommes d’affaires des deux pays, a-t-on appris dans la capitale guinéenne.  Cette rencontre d’affaires, co-organisée par la CGEM et l’Agence de promotion des investissements privés (APIP) de la République de Guinée "est un espace d’échanges qui portent sur les secteurs de l’agriculture, de l’économie, de l’industrie, du tourisme et de l’artisanat", a affirmé le DG de l’APIP, Gabriel Curtis.  De même, le forum est "l’occasion de faire l’état des lieux des accords signés entre le Maroc et la Guinée", a-t-il relevé au cours d’une conférence de presse.
Outre la présentation de projets d’investissement potentiels, la rencontre s’articulera autour de rencontres BtoB et BtoC entre opérateurs marocains et guinéens, selon les organisateurs.

 

Lundi 18 Janvier 2016

Lu 260 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs