Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




 
L'instabilité politique en Espagne risque
 de peser sur l'économie européenne
 
L'instabilité politique en Espagne, due à la difficulté d'investir un nouveau gouvernement et la possible convocation d'un référendum d'autodétermination en Catalogne, risque de peser lourd sur l'économie européenne, a souligné la banque américaine Goldman Sachs.
La situation politique dans le pays ibérique, en particulier dans la région catalane, est susceptible d'avoir un effet négatif sur les prévisions de croissance économique, y compris pour les pays de la zone euro, relève Goldman Sachs dans un rapport sur les principaux risques économiques en Europe publié récemment.
Selon le rapport, la possible convocation d'une consultation référendaire sur l'indépendance de la riche région de la Catalogne pourrait constituer un défi de taille pour l'eurozone alors qu'elle tente difficilement de se positionner sur la voie de la reprise économique.
Par ailleurs, Goldman Sachs met en garde contre les possibles retombées de la tenue de nouvelles élections générales en Espagne sur la confiance dont jouit le pays auprès des investisseurs et des consommateurs et, par conséquent, sur les prévisions de croissance économique.
Parmi les défis auxquels fait face l'économie européenne, figurent également la récession économique en Chine, les flux migratoires en provenance de certains pays du Moyen-Orient et l'instabilité politique dans certains pays membres, conclut le rapport.
 

Un manque à gagner de 70 millions d'euros pour Air France à cause des attentats de Paris
 
Le groupe Air France-KLM a enregistré un manque à gagner de 70 millions d'euros en décembre en raison des attentats du 13 novembre à Paris, a indiqué lundi le transporteur aérien en livrant ses statistiques d'activité mensuelle."L'impact négatif des attaques terroristes sur le chiffre d'affaires de décembre 2015 est estimé à 70 millions d'euros environ, avec une nette atténuation de cet effet sur les deux dernières semaines", a précisé le groupe. Les tendances de réservation en décembre sont "en ligne avec un scénario de rétablissement progressif", a affirmé Air France-KLM, soulignant la "stabilité" du nombre de passagers à 6,7 millions en décembre et un coefficient d'occupation de 82,9 %, en baisse de 0,2 point. L'impact des attaques du 13 novembre a été le plus notable sur le coefficient d'occupation des réseaux Amérique du Nord (-2,2 %) et Asie (-1 %), notamment le Japon, a ajouté le groupe.  Le trafic des compagnies Air France, KLM et Hop! (hors Transavia) a atteint 6,2 millions de passagers, en baisse de 1,1 %. Le taux d'occupation a été stable en dépit des attaques terroristes avec -0,1 %.
Transavia, la compagnie low cost du groupe, a enregistré pour sa part une hausse de 13,1 % de son trafic et a transporté 600.000 passagers.
La direction d'Air France-KLM, qui publiera ses résultats annuels 2015 en février, avait affirmé récemment que le groupe devrait repasser dans le vert après des années de pertes.
 

Mercredi 13 Janvier 2016

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs