Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Vers la construction d’une unité industrielle spécialisée dans l’éolien

La société allemande Siemens prévoit de construire une unité industrielle pour la fabrication de pales d'éoliennes dans la Cité auto-motive de Tanger (TAC). Le géant de l'ingénierie va commencer la construction de la nouvelle usine en mars 2016 pour un coût estimé à 1,1 milliard de dirhams, selon le Centre régional d'investissement (CRI).
L'installation de la lame d'éolienne couvrira une superficie de 13 hectares avec une capacité de 600 lames par an et devrait employer 670 personnes. "C’est une fierté pour la région d'accueillir un projet de cette envergure, non seulement en termes de coût de l'investissement et la création d'emplois, mais surtout en termes d'acquisition de savoir-faire dans un domaine spécialisé comme celui de l'énergie renouvelable», avait déclaré Omar Chraïbi, directeur du CRI. Il est à noter que Siemens figure parmi les entreprises présélectionnées pour la construction de parcs éoliens totalisant 850 mégawatts de production d'énergie. Il est donc prévu que la nouvelle usine de la société allemande au TAC de Tanger-Med soit opérationnelle à partir février 2017.
La filiale de la multinationale allemande a été instaurée au Maroc depuis 56 ans, contribuant aux progrès technologiques et sociaux et à l’avancement de la croissance économique du pays. Selon Siemens Maroc, l'entreprise opère dans plusieurs domaines tels que "le transport, la métallurgie, la transmission et distribution d'énergie, la conception de logiciels et de production, l'énergie renouvelable et même la santé".

Réalisations prometteuses de l’aquaculture
 
L'Agence nationale pour le développement de l'aquaculture (ANDA) vient de dévoiler son plan d'action pour l'exercice 2016, et ce pour promouvoir le secteur de l'aquaculture et encourager l'investissement dans cette filière, indique un communiqué de l’ANDA.
Décliné à l'occasion de la 6e session du Conseil d'administration de l'agence, qui a été présidé par la secrétaire générale du département de la Pêche maritime, Zakia Driouich, ledit plan s'articule autour de plusieurs axes stratégiques, notamment le développement de l'ingénierie aquacole, la promotion et l'accompagnement de la demande d'investissement en projets aquacoles, ainsi que l'optimisation et le perfectionnement des systèmes d'information et des ressources financières.
Quant aux principales réalisations des exercices 2014-2015, l’agence avait lancé plusieurs projets pilotes. Il s'agit essentiellement du démarrage de la réalisation d'une écloserie marine nationale de poisson dans la zone de Tahaddart, relevant de la préfecture de Tanger-Asilah, ainsi que de l'installation de fermes aquacoles d'élevage d'algues et de moules respectivement au niveau de la lagune de Marchica et à Ras Kebdana.

Mercredi 6 Janvier 2016

Lu 449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs