Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le Maroc a pris part au Salon "Mycontent" à Dubaï

Le Maroc a participé, pour la 2ème fois, à la 6ème édition du Salon "MYCONTENT" qui s’est tenu à Dubaï, apprend-on auprès de Maroc Export. Organisé en collaboration avec l'Association des entreprises du secteur audiovisuel (l'ASESA), il est le premier salon de contenu de divertissement sur le marché des médias dans la région MENA.
 Il s'agit essentiellement d'un marché pour la mise en relation, la vente, l'achat et la distribution de contenus de divertissement sur toutes les plateformes ainsi qu'une occasion d'affaires pour les sociétés impliquées dans les domaines de la télévision, film, animation, documentaire, programmes pour enfants. Globalement, le marché de l'audiovisuel au Moyen-Orient et en Afrique devrait atteindre 4,63 milliards de dollars en 2016, affichant un taux de croissance annuel de 13%. Le marché de l'audiovisuel des EAU devra atteindre 1,24 milliard de dollars en 2016 et devenir ainsi le deuxième au Moyen-Orient.


Volkswagen devrait rembourser l'Etat espagnol

Le groupe automobile allemand Volkswagen pourrait devoir rembourser à l'Etat espagnol 50 millions d'euros de subventions, a indiqué récemment le ministre espagnol de l'Industrie, de l'Energie et du Tourisme, José Manuel Soria. Volkswagen s'est engagé à rendre à l'Etat les subventions perçues dans le cadre du plan PIVE d'aide financière au secteur automobile, dont ont bénéficié des voitures produites par le groupe en Espagne concernées par le scandale des émissions de CO2, a-t-il ajouté dans des déclarations à la Radio nationale espagnole (RNE).
M. Soria a précisé que la somme à rembourser par Volkswagen pourrait s'élever à 50 millions d'euros si toutes les voitures concernées par cette affaire ont été acquises en Espagne dans le cadre du plan PIVE qui offre aux acheteurs potentiels une prime de 2.000 euros pour l'achat d'une voiture neuve plus écologique. Le ministre a fait savoir, dans le même contexte, que le géant allemand estime à 50.000 le nombre de véhicules concernés par le scandale aux moteurs diesel truqués en Espagne. Il a relevé, en outre, que Volkswagen s'est engagé à maintenir ses investissements futurs en Espagne, évalués à 4,2 milliards d'euros, en dépit de l'annonce par son nouveau patron, Matthias Muller, de la volonté du groupe de reconsidérer ses projets à l'étranger.
L'Audience nationale, la plus haute juridiction pénale d'Espagne, s'est déclarée la semaine dernière compétente pour ouvrir une enquête contre Volkswagen pour escroquerie, suite au scandale de trucage de ses moteurs diesel. Un juge de l'Audience nationale a accepté de se saisir des plaintes déposées en Espagne contre le constructeur automobile allemand, auquel il a réclamé de désigner un représentant qui devra comparaître, le 10 novembre, devant cette juridiction.
 

Lundi 9 Novembre 2015

Lu 309 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs