Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Accord de partenariat à Guelmim

L'assemblée générale de la Chambre d'agriculture de la région Guelmim-Oued Noun a approuvé, récemment lors d'une session ordinaire au titre du mois d'octobre, la conclusion d'un accord de partenariat avec l'Office régional du conseil agricole. Cet accord, qui vise la généralisation des informations à caractère scientifique, technique et économique dans le secteur de l'agriculture, contribuera à renforcer la coopération entre les deux parties en matière de formation et d'information des agriculteurs et des éleveurs à travers notamment l'organisation de sessions de formation et le développement des techniques de production et de commercialisation.
 L'accord accorde une grande importance à la coopération avec les institutions de recherche et de formation agricoles et technologiques ainsi qu'avec l'ensemble des instances gouvernementales et professionnelles.

Les incitations fiscales sous la loupe à Tanger

Des experts financiers se sont penchés, récemment à Tanger, sur les incitations fiscales présentées par le Maroc et les réformes apportées à son système fiscal. Lors d'un colloque organisé par le Rotary Club sous le thème "Incitations fiscales et réforme du système fiscal", ces experts ont souligné que le Maroc offre nombre d'incitations fiscales dans le cadre de l'accompagnement du développement de l'économie nationale et du renforcement de la compétitivité des entreprises aux niveaux régional et international. Ces incitations fiscales sont en fait "un choix stratégique" adopté par le Maroc pour soutenir le développement socio-économique et améliorer le climat des affaires, la gouvernance financière ainsi que la compétitivité des entreprises, ont affirmé les experts.
 La vision stratégique de la direction générale des impôts pour la période 2012-2017 a pour objectifs le renforcement de la confiance et de la transparence entre la direction des impôts et les contribuables, la consécration de la notion de l'Etat de droit et le respect des législations régulant le système fiscal, outre la rationalisation des dépenses et des exonérations fiscales, ont-ils souligné.
 

Lundi 26 Octobre 2015

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs